A la (re)découverte du scratch

In Dynam'hit-à-brac, Le Mag by Marianne Josselin1 Comment


Nous devons, selon des hypothèses scientifiquement prouvées, vénérer le Grand Wizzard Theodore, qui, en 1976, aurait créé le fameux mouvement du « SCRATCH ».

Formidable accident à mi-chemin entre une bonne tarte tatin et une pomme balancée sur la gueule de Newton, Theodore aurait été fortement convié par sa mère à rejoindre la tablée du souper par le moyen d’un cri strident qui l’aurait incité à poser malencontreusement sa main sur le vinyle qu’il écoutait alors.

En 1977, Grand Master Flash aurait rencontré Theodore, le plus jeune frère de son meilleur ami Mean Gene Livingston. Grand Wizard Theodore à 13 ans, déjà père d’une technique de manipulation de platine totalement inédite était trop jeune pour espérer utiliser cette technique dans le monde musical. Et c’est ainsi qu’il aurait transmis le début de ses découvertes au DJ américain qui bâtit toute sa carrière autour de cette nouvelle méthode révolutionnaire, connu plus tard pour scratcher avec ses pieds et ses orteils.

Voici le premier titre de scratch historique connu à ce jour : The Adventures Of Grandmaster Flash On The Wheels Of Steel, par Grandmaster Flash. Un humble garçon.

Vous connaissez désormais le début de cette belle aventure du scratch. Je n’ai pas envie de faire un cours d’histoire, ni un cours méthodique sur la bonne dizaine de techniques de scratch, je préfère tout simplement vous montrer que le scratch n’est pas mort, et que bien au contraire, il vit une belle époque qui n’a de cesse d’évoluer depuis sa création.

Comment ne pas débuter pas Scratch Bandits Crew ? Ceux qui m’ont fait (re)découvrir le scratch, le vrai ! Groupe pas si jeune que ça après 12 ans d’existence. Des séparations, des recompositions pour finalement se retrouver en duo, le gang a su trouver sa voie en revisitant aujourd’hui ses fondamentaux. Retour aux sources bodybuildé, où samples seventies, beats hip-hop, basses électro et instrus de jazz s’entrechoquent pour former un univers unique : celui de Scratch Candits Crew. Heart beats a été un puissant tremplin.

Pour continuer il m’était impossible de ne pas remettre au goût du jour ce morceau intitulé Les Pentes, petit bijoux du domaine évoqué depuis le début de cet article. Dj Fly, compagnon de route des Scratch bandits Crew, puis de L’Animalerie jusqu’en 2012 a remporté en 2008 et en 2013 les championnats du monde du DMC.

Quatre fois présents sur le podium des championnats monde du DMC de 1999 à 2002, Scratch Action Héro, devenu plus communément Birdy Nam Nam en 2002 a connu sa période de gloire dès son passage au Festival des Artefacts à Strasbourg en 2012. Il est bon de se rappeler que malgré leur absence actuelle, l’album Manual For Successful Rioting est une petite bombe sonore.

DJ Shadow est célèbre pour avoir composé le premier album uniquement composé de samples. Building Steam With A Grain Of Salt, morceau puissant de l’artiste californien sorti en 1996 sur l’album Entroducing….., reflète parfaitement sa maîtrise en matière d’abstract hip-hop, et son goût prononcé pour le scratch.

A’Tarba est un jeune beatmaker toulousain, auteur, compositeur et interprète à la réputation déjà bien acquise. Je l’ai rencontré par hasard, en première partie d’un concert sur Montpellier… J’en suis sortie plus conquise que par ses successeurs. Petit fils d’un collectionneur de vinyles, Al’Tarba s’est fait un nom dans la culture abstract hip-hop aux côté de grands noms de la scène (NekfeuSwift Guad, etc…) et de certains beatmakers (Dj MuggsNecro). Sur le label Banzaï Lab – trèèèès bon label – il a fait évoluer différents projets qui l’ont amené, aujourd’hui, à impressionner tous les amateurs de scratch, notamment avec son EP Lullabies For Insomniacs.

Sur le même label, deux petits génies du scratch dans l’air du temps : Smokey Joe & The Kid – aka Senbeï pour son second projet – , duo assez explosif, vous allez pouvoir le constater. Il parait que leurs lives sont époustouflants ; solos de percussions joués au scratch, beats et mélodies interprétés à la MPC, tout est construit en direct. A écouter, et à aller voir !

Third Person Lurkin aka Marshall Artist est ce genre de petite douceur sur laquelle on tombe au gré du hasard soundcloudien. Magicien de sonorités et scratcheur avéré, Third Person Lurkin semble (presque) inconnu du référencement google et des réseaux sociaux. Il a pourtant déjà 4 EP à son actif et semble marcher sur les pas de Chapelier Fou et Boards Of Canada.

Ainsi se termine cette belle épopée. Pour ne pas couper net, je vous laisse méditer avec cette sympathique leçon de scratch by Grand Master Flash.

Comments

  1. Pingback: Live Report – DJ Maseo (De La Soul) @Poste à Galène | Dynam'Hit Webradio & Magazine

Laisser un commentaire