AFFECT! – Akaria

In Chroniques d'Albums, Le Mag by Thomas Ripetti0 Comments

Affect, jeune DJ allemand, d’Hamburg. Ce dernier nous gratifie d’un EP, Akaria, qui sort sur le label Save Us Records.

Un EP de trois titres, où on trouve la version originale du titre Akaria mais également, deux versions remixées par deux autre DJ que sont Kris Davis et Nick Devon dans cet EP.

Affect 2

Dans sa version Affect, nous livre une track très atmosphérique. Avec des accords très aériens. La mélodie, jouée au synthé, fait ressortir une ambiance de cuivre/chordes qui enivre et nous plonge à corps perdu dans ce son.

Un accord est arpégé en 3 notes derrière cette mélodie. Cet arpège est l’entame d’Akaria. Affect, vient par la suite rajouter divers pistes pour créer cette atmosphère ronde et profonde. Le beat arrive relativement tôt et donne le ton.

Les modulations sur l’arpège, aussi bien sur le volume, que sur le tempo, tisse un fil d’Ariane, auquel il est très appréciable de pouvoir se rattacher. La track est structurée à la perfection. On y retrouverai presque le plan analytique d’une dissertation : Introduction/ Développement / Conclusion. Où le développement laisse place à des envolées de la mélodie, qui suspend la personne écoutant ce son. On est vraiment suspendu aux notes, qui deviennent de plus en plus aiguës, en attendant le drop. Pour la conclusion de la track, l’arpège est toujours présent, cependant le tempo de la mélodie ralentit, et fixe ainsi la fin d’un morceau extrêmement structuré.

affect 3

Pour le remix par Kris Davis, les sonorités changent. On perd l’introduction arpegée, pour laisser place à un beat plus marqué, plus précis. Après une minute de track, la mélodie (identique à l’originale) refait surface. On trouve une ambiance beaucoup plus house/deep house. Normal, quand on connait les influences de Kris Davis, qui est un DJ très porté sur la house en général.  Le producteur Anglais  est très axé sur les émotions qu’il peut procurer dans ses propres morcçeaux comme dans ses remixes. On retrouve cette part d’émotion avec ses jeux de volumes sur la mélodie, l’accentuation temporaire du beat. Il fait ressortir toute la mélancolie de la track.

Viens ensuite le tour de Nick Devon, un pionnier dans la musique élétronique puisqu’il est dans le milieu depuis plus de 15 ans. Ce Dj grec, d’Athènes, est très tourné techno, et tech house. C’est pourquoi son remix est plus hard. Il raréfie les sons de synthé mais accentue la ligne de basse pour donner un côté plus techno.

Laisser un commentaire