Art of Shades : l’interview

In Interviews by Gaya Gao0 Comments

La semaine dernière, un remix de Bad Girls de M.I.A. nous avait interpelé. Une voix sensuelle, un rythme posé pile dans une tendance smooth. Derrière ce remix, se cache Art Of Shades. Dynam’hit s’est interessé à ce jeune DJ, voici donc une petite interview d’un artiste qui mérite à être connu.

Qui es-tu et d’où viens-tu donc, Art Of Shades ?

Je me présente, je m’appelle Leonardo Dessi, j’ai 20 ans et je suis franco-italien.

Ça fait longtemps que tu fais de la musique ?

Ça fait depuis que j’ai 8 ans que je fais de la musique donc un peu depuis toujours finalement !

J’ai commencé par apprendre à jouer du piano au conservatoire (six ans de musique classique et deux ans de jazz), puis directement après le bac j’ai intégré l’American School de Paris une école américaine (comme son nom l’indique) uniquement dans le jazz et les musiques actuelles. Cela fait maintenant trois ans que j’y suis. A côté je prépare mon premier EP qui devrait sortir en janvier 2014 !

Tu fais uniquement de la musique ou tu as quelque chose à côté ?

Je fais uniquement de la musique, c’est à partir de la seconde que je me suis dit que c’était une évidence et que j’étais destiné a faire ça.

Qu’est-ce qui t’a intéressé dans la production/remixes de musique ?

J’ai depuis toujours beaucoup aimé improviser au piano. Du coup, au fur et à mesure, j’ai commencé à composer, j’ai acheté mon premier logiciel de production vers mes 15 ans. J’ai d’abord commencé en composant mes premières mélodies dans un style plutôt classique et rock avec mon meilleur ami. J’aime principalement la composition plutôt que les remixes. C’est impressionnant de voir les possibilités infinies de création. C’est vraiment ce que préfère !

Est-ce que tu es signé dans un label ou est-ce en cours ? Peut-etre que tu as d’autres projets ?

J’ai eu quelques propositions pour signer dans différents labels, à partir du moment où mon morceau All Away a pris vraiment beaucoup d’ampleur (ampleur à laquelle je ne m’attendais pas d’ailleurs). Mais grâce à mon manager, qui est arrivé pile poil à temps, j’ai refusé ! (rires)

 

 

Je vais prendre mon temps et aller voir de bons labels plus tard, au lieu de signer un peu rapidement sans savoir réellement où le projet irait et mènerait. Mon projet global serait de faire de la musique qui se situerait entre la « commerciale » (terme fourre-tout mais qui dans ce cas-là, désigne une musique fédératrice et non « commerciale » comme peut le faire David Guetta) et un mélange de musique influencée classique (violons, piano) et électronique. Je sais que c’est un projet ambitieux mais c’est un super challenge !

En effet, mêler classique et électronique, c’est un pari à relever ! D’ailleurs, quelles sont tes principales influences ?

Mes influences se situent un peu partout. Je pense que ma force, c’est d’avoir eu la chance d’écouter dès mon plus jeune âge de tous les styles musicaux. Un travail d’oreille permanent qui m’a beaucoup servi. Je suis beaucoup influencé par le classique, le jazz, puis de tout ce qui se fait d’excellent depuis toujours. J’essaye de prendre des idées d’un peu partout sans perdre le principal, c’est-à-dire le fil musical !

Est-ce que tu as grandi dans un milieu musical ?

Oui, j’ai toujours grandi avec la musique. Ma mère était guitariste et mon père batteur. Ils ne m’ont jamais poussé à faire de la musique mais mes parents se sont rendus compte que j’y étais prédisposé ! Ils sont très importants pour moi et me poussent à continuer dans cette direction. J’ai beaucoup de chance d’avoir leur soutien.

Un morceau que tu aimes depuis toujours ?

Mmh.. Je n’ai pas vraiment de morceau préféré mais j’ai un énorme coup de cœur pour Bon Iver. On peut dire qu’il y a 3 chansons de son dernier album Bon Iver, Bon Iver (2011) dans mon top 5 des plus écoutés, mais si je ne devais en citer qu’une, ça serait son morceau Holocene.

Et ton son du moment, à nous faire découvrir absolument ?

Sans hésiter, énorme coup de coeur pour Metatron de Darkside, le nouveau projet de Nicolas Jaar et Dave Harrington, sur l’album Psychic, sorti cette année.

 

Si le remix de M.I.A. vous a plu, on vous laisse savourer ses autres morceaux et remixes. Enjoy !

-> son facebook ici.

-> son soundcloud .

 

Laisser un commentaire