Bob Marley : 37 ans déjà

In Dynam'hit-à-brac by Tom Lucas0 Comments

Bob Marley, de naissance Robert Nesta Marley voit le jour le 6 février 1945 dans la campagne jamaïquaine.

À 14 ans il arrête l’école et quitte son village natal pour s’installer dans le ghetto de Kingston où il commence à chanter. Le jeune jamaïcain apprend vite, il enregistre sa première chanson intitulée « Judge not » en 1962 pour le producteur Leslie Kong.

Mais ce n’est qu’en 1963, avec la création du mythique groupe « The Wailers » composé de Bob Marley, Peter Tosh, Junior Braithwaite et Bunny Wailer que sa musique commence à prendre de l’ampleur, avec par exemple le titre « Simmer Down » qui devient n°1 en Jamaïque et qui se vend à plus de 80 000 exemplaires.

En 1966, il commence à vraiment s’intéresser au mouvement rastafari, auquel il adhèrera plus tard (en 1969) et dont il ne se séparera plus jamais, diffusant le message rastafarien à travers sa musique.

« Le reggae est un reflet de la vie rasta, elle est son écho et non sa source.« 

Bob Marley ne rencontra le succès que vers la fin des années 1970, en plein milieu de sa période reggae, où il eut la chance de chanter lors de gros festivals et où il rencontra des personnes qui furent décisives pour sa carrière. Durant cette période, il produira ses albums les plus connus tels que « Natty Dread » (1974), « Live! » (1975) ou encore le fabuleux « Rastaman Vibration » (1976) qui fut le disque le plus vendu de son vivant, initiant ainsi son succès américain.

Peu de temps après, Marley découvre qu’il est atteint d’un cancer au niveau d’un orteil, mais ce dernier ne voulant pas annuler sa tournée européenne, il décide de combattre son cancer sans réellement se faire soigner. Sa santé se détériore rapidement et sa tournée est suspendue.

C’est finalement le 11 mai 1981, à l’âge de 36 ans, que la légende du reggae s’en va. Après avoir longuement lutté contre ce cancer, qui s’est petit à petit généralisé, Bob Marley laisse derrière lui 11 enfants de 7 femmes différentes ainsi qu’un héritage musical considérable.

Aujourd’hui, cela fait donc 37 ans que le plus grand des « reggaeman » nous a quitté. À travers ses différents styles musicaux qui furent le Ska, le Rocksteady et évidemment le Reggae, Bob Marley transmettait ses valeurs de paix et de spiritualité, propres à sa religion. Il est, selon moi, encore aujourd’hui le maître incontesté du reggae pour le monde entier, car jusqu’à preuve du contraire, les mots « reggae » et « Bob Marley » son indissociables.

Pour finir ce petit mémorial, je n’ai qu’une chose à dire :

Paix à son âme.

 

Laisser un commentaire