Dense & Pika: Une techno qui croustille

In Dynam'hit-à-brac, Le Mag by Amadehouse0 Comments

La fusion de Glimse et de Alex Jones en 2011 a donné naissance à l’un des duos les plus remarquables de la scène Techno. Lorsque l’on joue du Dense & Pika dans un set, c’est un véritable festin musical. Leurs tracks dégagent une puissance de frappe colossale et le public reste pantois dès les premières secondes…

Le son en lui même dispose d’un caractère bien trempé, à l’image de tous les artistes de Hotflush Recordings : Paul Woolford, George Fitzgerald, Scuba, South London Ordnance, Sepalcure ou encore Locked Groove… Tant de bombes qui magnifient la musique électronique.

En live, Dense & Pika prend tout son sens, Glimse semble gérer la rythmique et Alex habille le tout de subtilités mélodiques mystérieuses. En regardant leurs set up d’un peu plus près, on s’aperçoit que la partie rythmique provient de la mythique 100% analogique TR909,  comme celle de Your Majesty : Jeff Mills. Afin d’apporter un peu plus de puissance, le duo utilise différents kits de la Maschine Mk2, de Native Instrument. En mélangeant analogique et numérique, les sonorités sont uniques en leurs genres.

dense-pika-set-up

Un melting pot péchu, affiné en cave par des effets analogiques externes (Filtres, Ring Modulator, Delay et Reverb, certainement ceux de la gamme Moog MF, une référence en la matière ). Le traitement sonore est très intéressant.  Vocalement : extraterrestres cyborgs, robots et samples de pop. « mais tout ceux-là je les stoppe, à base de popopop ».

Quand les deux amis composent en studio Crispy Duck EP en 2012, bon nombre de pistes saturent et tapent dans le rouge.  Ils n’hésitent pas à utiliser cela comme un atout dans leurs tracks. Aujourd’hui, cette saturation fait partie de l’identité sonore de Dense & Pika, ils produisent un son différent, au delà des limites de leurs vu-mètres , vers des fréquences insolentes.

Le duo, loin d’être prétentieux, déclare que cette saturation était le plus souvent involontaire,  due à de mauvaises manipulations ou à une mauvaise connaissance de leur matériel.  Pour autant, à en juger l’énergie de leurs mixages, les deux membres semblent être assis sur des compétences solides, acquises en arpentant en solo pendant des années, les bas fonds de la techno Londonienne.

Go get some crack dope here.

Like them on Facebook here.

Auteur

Amadehouse

Facebook

Laisser un commentaire