Forza Italia – La crème de la nouvelle vague du rap Italien

In Le Mag by Floris Oppenhuizen0 Comments

Il n’y a pas qu’en France que le rap explose. De l’autre côté des Alpes une horde de rappeurs a déjà conquis le territoire italien et s’attaque désormais au reste du monde. Présentation. 

Ghali – Il più popolare

Né à milan d’origine tunisienne, Ghali est certainement le rappeur le plus populaire de cette liste. Il collectionne les clips à succès avec, en autre, Happy Days (60 millions de vues), Dende et Habibi (45 millions chacun), autant dire que le garçon est prophète en son pays. Son style est assez dansant avec l’autotune qui tiens une place importante. Il est loin du style ghetto et fait plus dans le love song assez pop (cf Habibi). Ses textes lui valent l’appellation de « poète majeur de la langue italienne » ainsi qu’un triple disque de platine pour son album qu’il a appelé « Album » (bravo la créativité). Son ascension est loin d’être finiz puisqu’il a sorti « Cara Italia » il y a 3 semaines et elle compte déjà 10 millions de streams sur Spotify.

Dende – Ghali

Sfera Ebbasta – Il più ghetto

Sfera Ebbasta, de son vrai nom Gionata Boschetti, est celui qui a ramené les codes de la trap d’Atlanta en Italie, cela se ressent aussi bien dans ses clips, son style (un max de grillz) ou même ses paroles. Avec des textes traitant principalement d’armes à feu et de la drogue, le milanais se rapproche assez du style d’SCH (avec qui il a déjà collaboré) ou même de Lacrim. Pour ce qui est de ses clips on retrouve beaucoup de codes qu’utilisent les rappeurs de France mais aussi d’outre Atlantique : grand groupe de personnes, présence de drogues et apparition des carabinieri, bref il ne fait pas dans la demi-mesure. Son premier album fut un vrai succès en Italie puisqu’il décrocha un disque d’or, le faisant passer d’un anonyme en 2014 à la nouvelle star du rap italien en 2015. Outre ses deux collaborations avec SCH, le roi de la trap italienne commence à enchainer les gros projets sur son dernier album Rockstar où on retrouve des feats avec QuavoRich the KidTinnie Tempah. Une chose est sûre : l’Italie est bien trop petite pour satisfaire l’appétit de Sferra Ebbasta.

Ciny – Sfera Ebbasta

Rkomi – Il più oscuro

Puisque jamais deux sans trois, voici encore un rappeur originaire de la cité lombarde. Mirko Martorana aka Rkomi est moins populaire que ses deux prédécesseurs bien que ses plus gros succès atteignent les 10 millions de streams sur Spotify. Son rap est assez mélancolique avec des textes plutôt soignés (du moins de ce que j’en ai compris), par exemple dans OH MAMA qui est un hymne émouvant à sa mère, ou même ROSSETTE où il raconte sa jeunesse. Si son style d’écriture se rapproche de celui d’un Gael Faye, ses intrus sont souvent plus sombres et plus trappeuses (cf : SISIGNORE qui est plus de l’ordre de l’égo trip et SUL SERIO qui parle de trahison). Ses clips sont assez sobres mais les quelques effets de post-production sont très esthétiques. Tapis dans l’ombre avec un style plus sombre Rkomi commence à marquer la scène rap italienne de son empreinte.

Dasein Sollen – Rkomi

Prietess – Il più bello

Avec une voix très aiguë qui divise les foules (perso j’aime bien) Priestess (ne pas confondre avec son homonyme qui est un groupe de métal canadien) est bien la figure montante du rap féminin en Italie. Son succès est d’autant plus fort qu’elle n’a sorti qu’un EP de 6 chansons et déjà elle défraye la chronique. En effet un bon nombre d’articles ont déjà été écrits sur elle (du coup effet groupe, nous aussi). Bien qu’elle ait un style un peu cliché, (casquette vissée sur la tête, cheveux au carré, crop top et fumette) la rappeuse se distingue avec des instrus assez smooth et entrainantes. Le tout mélangé à des clips esthétiques particulièrement celui de MARIA ANTONETTA.

Maria Antonietta – Priestess

Chalie Charles – Il capo

Lui c’est le big boss du rap Italien, le plus gros producteur. Charlie Charles de son vrai nom Paolo Monachetti est à ce jour celui avec qui tout le monde veut travailler dans le rap game italien. Il est présent sur ce qu’il se fait de plus gros en Italie. Charlie a vraiment décollé en 2015 avec la sortie du premier album de Sfera Ebbasta qu’il a entièrement produit. Cet album a permis à Charlie Charles de se faire un nom sur la scène italienne. Son deuxième plus gros succès fût la collaboration avec Ghali sur son album « Album » qui est à ce jour le plus gros carton de l’autre côté des Alpes. Il a également réuni la crème du rap italien sur la chanson BIMBI qui compte à ce jour plus de 20 millions de vues sur YouTube. Producteur exclusif des deux plus gros rappeurs italiens Sfera et Ghali, il a également su s’exporter en produisant DOLCE VITA de Lacrim. Il a maintenant investi dans son propre studio afin de préparer encore plus de délices.

Bimbi – Charlie Charles

Si vous désirez aller plus loin dans les douceurs voici une petite playlist concoctée par votre serviteur :

Laisser un commentaire