Game of Thrones, Westworld, Prison Break, Medal of Honor… c’est Ramin Djawadi.

In Dynam'hit-à-brac by Pierre-Alexandre Martini0 Comments

Les compositeurs de musiques films et/ou de séries sont souvent des acteurs majeurs de ceux-ci qui agissent dans l’ombre. Peu nombreux sont ceux qui ont aujourd’hui le droit à une reconnaissance internationale pour l’ensemble de leurs oeuvres. Pour ne citer que les grands noms de la composition musicale de films, nous avons des artistes tels que John Williams – pour son inoubliable et inaltérable travail sur la fabuleuse série de la Guerre des Etoiles, mais aussi E.T., Harry Potter ou encore Catch Me If You Can -, James Horner pour la bande originale d’Avatar et de la plus vendue dans le monde, celle de Titanic,  mais surtout Hans Zimmer, compositeur aujourd’hui incontournable et reconnu pour ses compositions sur des chefs d’oeuvres du 7ème art tels que Le Roi Lion, Gladiator de son grand ami Ridley Scott ou encore le fantastique Interstellar de Nolan. Mais un jeune compositeur allemand d’origine iranienne est entrain de se faire un nom dans ce milieu pour le moins difficile et son nom est Ramin Djawadi, nous vous emmenons à sa découverte.

♦ Formation de haut niveau.

Le garçon ne sort pas de nul part puisqu’il a été formé par un des meilleurs si ce n’est pas le meilleur compositeur de tout les temps, j’ai nommé Hans Zimmer. Le jeune Ramin a en effet travaillé avec le maître en tant que compositeur de musiques additionnelles, orchestrateur ou encore assistant. Peut-être que ni son visage ni son nom ne vous disent quelque chose, mais peut-être que la track suivante va vous aider à mettre une tête sur ces compositions aériennes.

♦︎ Perfectionnisme.

La chaîne HBO a en effet fait confiance à l’apprenti de Zimmer pour sa série phare qui n’est plus à présenter. Il faut savoir que l’univers très riche de la série et la force de caractère de ses nombreux protagonistes sont en partie dues à Ramin Djawadi. En effet, chaque personnage a son propre « thème », qui peut connaître quelques variations selon le contexte qui lui est propre, et dont les premières notes suffisent à annoncer la présence. Les Lannister ont « The Rains of Castamere« , Melissandre a « The Red Woman« .

Ce qui fait la différence sur cette série et sur la composition c’est que toute la bande originale est un atout incontestable et indissociable de la série. Et ce qui est fantastique avec Djawadi c’est son abnégation dans son travail. Après une bande originale de départ déjà aboutie, l’allemand nous à livré une track spéciale pour la saison finale de la dernière saison de Game of Thrones, morceaux qui tout comme l’épisode était proche des étoiles. On se réécoute ça pour le plus grand plaisir de nos tympans.

Si vous n’êtes pas convaincu ou que vous en redemandez encore, voici la bande originale de cette 6ème saison, qui a fait office de renouveau alors que la série battait concrètement de l’aile depuis la saison 3.

♦︎ La belle histoire d’amour Djawadi – HBO.

Bien sûr HBO n’allait certainement pas en rester la avec la nouvelle tête d’affiche de la composition. Elle lui a confié la composition de la bande originale de Westworld, la dernière série à gros budget de la chaîne réalisée par Jonathan Nolan (frère du génialissime Christopher dont le film Dunkick – Dunkerque en français – sortira sur nos écrans le 19 juillet prochain) avec qui il travaillait déjà sur la série à succès de CBS produite par JJ Abrams auteur du dernier Star Wars, et le moins que l’on puisse dire c’est que comme pour GOT, ça fonctionne très très très bien. Le « main theme » est en parfaite adéquation avec l’esprit de la série, tout comme la musique réalisée pour le season finale ou encore la reprise du fameux Paint It Black des Rolling Stones qui ajoutent tout une classe supplémentaire à WW. On vous laisse apprécier cette première et cette dernière.

♦ Retour sur les origines du succès.

Dans un rôle moins important mais tout aussi sérieux, Djawadi a participé à la création de la bande originale de la série Prison Break, qui a connu un franc succès et qui sera de retour sur nos écrans à partir du 4 avril prochain. En attendant, on vous donne la playlist des saisons 3 & 4.

PS: Non la version française réalisée par Faf la Rage (J’ai pas l’tempssssssss, mon esprittttttt, glisse ailleurrrrrrs – voilà maintenant vous allez l’avoir en tête toute la journée) n’en fait pas partie.

♦ Sur la route des plus grands.

Aujourd’hui et après son travail sur Game of Thrones et Westworld, il semble on ne peut plus normal que Ramin Djawadi récolte les fruits de celui-ci et cela en recevant des propositions pour tout types de médias. En effet, l’artiste est un touche à tout pour qui la composition ne se limite pas uniquement aux séries télévisées. Du haut de ses 42 printemps, le natif de Duisbourg à déjà une filmographie et une liste de compostions pour séries télévisées bien étoffées, mais en plus de ça, Djawadi travaille – et ce depuis 1999 déjà – sur des bandes originales de jeux vidéos. En effet, ces dernières années et au vue de la qualité impressionnante des jeux vidéos sur les différentes plateformes, il semble naturel que des améliorations subsidiaires telles que les bandes originales soient devenues des objectifs de premier ordre.

A titre de comparaison et pour l’anecdote, The Last of Us, l’incroyable – et selon moi meilleur jeu vidéo de tout les temps – est une merveille et ceci notamment grâce aux tracks qui rendent l’atmosphère du jeu encore plus anxiogène et ainsi tout autant génial. Et ceci est peu surprenant étant donné que le composition de bande originale a été réalisée par Gustavo Santaolalla qui avait (entre autres) gagné l’oscar de la meilleure musique de film en 2006 pour le Secret de Brokeback Mountain, rien que ça.

Revenons à nos moutons et à ce touche à tout de Ramin Djawadi qui a donc travaillé sur des jeux vidéos à gros succès tels que Medal Of Honor, sa suite Medal of Honor: Warfighter – deux jeux édités par EA – et bien évidemment le jeu de rôle Game of Thrones : Le Trône de Fer sorti en 2012. On vous laisse découvrir la bande originale de ce second. (dont nous sommes persuadés que les premières notes de la track d’ouverture vous conforteront dans la constatation du génie de Djadawi.)

♦︎ Un avenir radieux en vue.

A 42 ans, l’allemand a encore de nombreuses belles années devant lui et ceci pour notre plus grand plaisir. Pour dresser une liste non-exhaustive des films desquels il a réalisé les BO nous pouvons citer le premier Iron Man de 2008 réalisé par Jon Favreau, Le Choc des Titans de Leterrier, Pacific Rim du fantasque Guillermo Del Toro – avec qui il travaille également sur la série horrifique The Strain – mais également l’adaptation cinématographique très attendue des récits d’Azeroth j’ai nommé Warcraft réalisé par Duncan Jones, fils du défunt et regretté David Bowie. Et cette liste ne contient pas les films dans lesquels il a apporté des musiques additionnelles tels que pour le très bon The Island de Michael Bay, Batman Begins de l’aîné des Nolan, ou encore pour Invincible de l’excentrique Werner Herzog.

Vous l’aurez comprit, Ramin Djawadi est un artiste incroyablement talentueux que nous souhaitions vous faire découvrir et nous espérons que celui-ci saura vous transporter comme il le fait avec nous. Vous pouvez retrouver ses compositions dans les salles sombres depuis la semaine dernière et la sortie de La Grande Muraille réalisé par Zhang Yimou avec comme têtes d’affiches Mister Bourne alias Matt Damon, Willem Defoe ou encore Pedro Pascal que vous avez sûrement vu dans le rôle de Oberyn Martell mais surtout dans un combat épique avec Ser Gregor « La Montagne » à la chute macabre. Bien évidemment sur le petit écran il sera de retour dans les prochaines saisons de Westworld et The Strain mais surtout pour les deux dernières saisons de Game of Thrones qui s’annoncent plus excitantes que jamais.

Laisser un commentaire