Vous êtes plutôt du genre à écouter de la musique pendant l’acte ? Découvrez la nouvelle expérience liant musique et petit plaisir sexuel avec le girl band ADAM. Le groupe hollandais interprète son dernier morceaux, Go to go, de manière peu conventionnelle. Les trois chanteuses du groupe tentent de continuer à chanter en attendant la délivrance ultime du plaisir charnel. Un clip pour le moins original pour accompagner un morceau sympathique. Voyez plutôt :

 Et sinon ADAM, elles font quoi quand elles n’ont pas d’orgasmes ?

Se décrivant elles même comme étant un « Dutch girl band ADAM consists of five Dutch vocalists. We write, sing and perform catchy songs in which we don’t hesitate to proclaim our opinions. Besides sexy, we dare to be ourselves! ».
Ce très jeune groupe de cinq demoiselles existe depuis seulement quelques mois. Hormis Go to go ces jeunes filles ont à leur actif les titres Weten dat je het waard bent et Hit me Again dont les performances artistiques sont certainement critiquables.
En attendant, retrouvez plus d’infos sur le groupe sur leur page Facebook, leur Twitter, leur Instagram ou leur chaine Youtube.

La carte fesse !

Cette démarche qui semble avant tout avoir pour intérêt de créer le buzz s’inscrit dans une mouvance d’hypersexualisation des contenus qui sévit sur le net. Récemment, PornHub a réalisé une nouvelle campagne de pub promettant de planter un arbre toutes les 100 vidéos regardées (si si c’est vrai), nous sommes donc dans le droit de se demander quel est l’intérêt d’ajouter du sexe dans toutes les nouvelles productions musicales alors qu’on peut sauver la planète en restant sur un site pornographique. Dernièrement, un autre exemple est celui d’un festival belge ayant recours à une demi-douzaine de danseuses de K-Pop en lingerie pour vanter la musique classique (notre article ici), demain Ashlynn Brooke en action pour vanter le retour du blues ? Où s’arrête le domaine artistique ? Effet de mode qui pose cependant quelques question éthiques…

Le « problème » c’est que ce n’est visiblement pas l’avis des milliers de youtubers ayant visionné le clip de ADAM plus de 1,6 millions de fois. La curiosité, on n’en doute pas.

 

Petit bonus :

Pour ceux qui aiment, d’un point de vue artistiques, regarder des femmes avoir des orgasmes en faisant des trucs incongrus, découvrez « Husterical Literature ». Une expérience réalisée par l’artiste Clayton Cubitt consistant à proposer à des femmes de lire le livre de leur choix avec un vibromasseur en marche entre les jambes. Ceci devant la caméra. Le lien.