Hit The Road à Panoramas 17 – Report vendredi 18 et samedi 19 avril

In Le Mag, Live Report, Plateaux Radio by Pierre Sernic0 Comments

Le week end dernier, Hit The Road a eu la chance de rejoindre la ville de Morlaix (en Bretagne) afin de travailler sur le festival Panoramas en tant que media ! Certes nous n’avons pu déplacer le studio mobile, mais ce n’est pas pour autant que l’équipe a chômé. En effet, c’est avec plaisir que nous vous retranscrivons cette aventure et vous faisons part des quelques entretiens que nous avons eu avec les artistes programmés.

 

 Vendredi

 

Tout commence lors de notre arrivée à Morlaix. Sous le viaduc, nous apercevons des festivaliers munis de leurs attirails de campeur qui attendent patiemment la navette qui les mènera jusqu’au lieu du festival. L’excitation monte petit à petit et se manifeste d’autant plus au moment où nous recevons pour la première fois de la saison notre pass média. Nous prenons une quinzaine de minutes afin d’écouter le discours des organisateurs du festival et de ses principales parties prenantes mais le temps presse. En effet, quelques interviews sont à peaufiner pour le soir même.

 

19h30, il est temps de démarrer le festival. Nous nous empressons d’arriver dans la grande salle, le S-Crew y est programmé. Là commencent les festivités, la salle se remplit petit à petit et le groupe parisien transmet de plus en plus d’énergie au public. Nous délaissons alors la force des quatre artistes pour débuter nos interviews. La gentillesse des artistes ainsi que leur empathie est à noter.

 

Arrive l’heure de conclure nos entretiens avec ces derniers pour laisser place aux sets. Ce soir-là, Boys Noise et Mr Oizo, tous les deux têtes d’affiche étaient programmés. Pourtant, nous avons fait le choix d’assister au set de Clyde P et d’Amine Edge and Dance, une véritable découverte et une belle surprise pour les membres de Hit The Road. Ces amateurs de G House (pour Gangsta House) ont su motiver le public avec des phases très dynamiques couplées à de très grosses basses… On comprend facilement les rappels scandés par le public.

Clyde P

Sur cette photo, Clyde P pendant son set

Peu après, nous nous devions d’assister au set de Goldfish, avec lesquels nous nous étions précédemment entretenus. Les deux compères sud africains apportent une valeur ajoutée réelle, en plus des tables de mixage, des sampleurs, ces derniers jouent du saxophone et de la contrebasse. Cette dernière, dressée sur leur table laisse entrevoir une silhouette très moderne. Le set se termine sur la participation chantée du public, et leur départ vient briser l’osmose dans laquelle se trouvait le public.

 

Enfin, nous concluons notre première nuit à Panoramas avec le set de Worakls, jeune producteur aixois que nous avions encore une fois interviewé plus tôt. Bien qu’il entre en scène entre 4h et 5h du matin, le public paraît encore réceptif et continue à danser, crie et, applaudir la prestation de Worakls. C’est donc sur un très bon set de Worakls que se termine ce premier jour à Panoramas.

Worakls

Worakls suite à notre interview

Samedi

 

Après quelques heures de repos, l’équipe de Hit The Road se remet au travail pour le second et dernier jour de l’aventure. Alors que les lieux auparavant occupés par des milliers de festivaliers sont à présent plongés dans le calme, nous concluons la préparation de nos interviews. Nous nous apprêtons à rencontrer Fakear, Danton Eeprom et pour terminer N’to, parrain de Dynam’hit.

 

Nous prenons quelques instants pour visiter le parking et interviewer quelques festivaliers, un moment très sympathique que nous avons d’ailleurs filmé.

 

 

Nous laissons peu après les festivaliers pour rejoindre le QG média. Nous commençons avec Fakear qui nous donne sa vision du festival. Puis nous reprenons notre matériel pour couvrir les lives. La soirée débute non pas avec de la musique électronique mais avec du rock, et c’est The Popopops qui entament la soirée. La fatigue aura eu raison de certains des festivaliers qui malheureusement n’ont pas été beaucoup à se déplacer. En tout cas, l’énergie des artistes y était,et leur live fait partie des belles découvertes du week end.

 

10320583_295909910565114_7455380529008149727_nQuelques temps après, nous nous entretenons avec Danton Eeprom, avec qui nous abordons Londres, sa musique ainsi que le festival. Et c’est dans la foulée que nous faisons l’interview de N’to, le parrain de la radio. Comme avec les artistes précédents, nous passons un moment agréable et détendu.

 

Nous sortons et retrouvons la foule de la veille, des jeunes gens, pour certains déguisés, prêts à faire la fête pendant toute la nuit. Dans la grande salle, nous assistons avec joie au set de Fakear. Ce dernier, amoureux des MPC, se différencie par son jeu. En effet, ce dernier utilise deux MPC, inclinées vers le public, ce qui permet à tous d’admirer la composition progressive de ses morceaux. Cerise sur le gâteau, Fakear fait après trois morceaux entrer sa chanteuse. Une voix qui se marie à la perfection au son du jeune producteur.

 

Nous nous laissons quelques instants de répit pour converser avec les autres médias sur le festival avant de couvrir Cashmere Cat, duquel  nous n’avions malheureusement pas l’autorisation de prendre des photos. Le public s’est montré particulièrement déchaîné lors de ce set ! Nous en avons profité pour prendre quelques photos des festivaliers.

 

Nous terminons notre soirée avec le set de Danton Eeprom, ce dernier se différenciant tout comme Fakear du fait qu’il jouait sur plusieurs Ipads. Vous comprendrez cela en visionnant l’interview que nous posterons d’ici quelques jours.

 

10277627_10203601881827873_8688414248515506876_n

A 5h, c’est avec un peu de tristesse que nous quittons Panoramas pour une longue journée de train. Nous y avons passé des moments uniques, avons rencontré des artistes, des organisateurs, des médias et aussi des festivaliers formidables. C’est avec le plus grand plaisir que nous reviendrons pour la prochaine édition !

 

Laisser un commentaire