Interview – Juvéniles

In Interviews, Le Mag, Plateaux Radio by Julie Lab0 Comments

Lors des Massiliades, Samedi 1er Février, le chanteur (barbu) et le batteur (musclé) du groupe de synthé-pop nous ont accueillis dans leur loge à l’Espace Julien entre les balances et leur concert…

P1070006

  • Vous connaissez Marseille ? Est ce que vous avez déjà joué dans la ville ?

Thibaut (batteur) : En fait… on est à Rennes depuis 8 ans, mais on est pas bretons, JS vient de Marseille …
Jean-Sylvain (chanteur) : Mon père est luthier au Cours Julien, je joue réellement à 50m de chez moi ce soir ! Sinon, il y a deux ans, on a joué à Marsatac, et il y a trois mois aux Peines de Mirabeau.

  • Qui ou qu’est-ce qui vous a donné envie de faire de la musique ?

J.-S. : Nirvana, quand j’étais gamin.
Thibaut : Ouai, je dirai qu’on fait partie de la génération post-Nirvana.

P1070042

 

  • Vous aviez déjà un groupe, plus jeunes ?

J.-S. : Je n’avais pas de groupe, aussi jeune, mais Thibaut oui…
Thibaut : … Ouai, je me suis mis à la batterie pour avoir un groupe. J’étais ado et cherchais à canaliser ma crise d’adolescence…

 

  • D’où vient votre nom, Juvéniles ?

Thibaut : Quand on a écrit notre première chanson We Are Young c’est venu tout seul, ça nous a inspiré… On n’avait pas de nom pour notre groupe avant d’avoir fait ce morceau.
J.-S. : Quand tu disais qu’on jouait pour canaliser notre crise d’adolescence c’est ça, on l’a toujours pas terminée…
Thibaut : … et je joue toujours de la batterie ! [Rires]

 

  • Quelles sont vos influences musicales ?

Thibaut : On écoute beaucoup de hip-hop, même si ça ne transparaît pas dans la musique de Juvéniles…
J.-S. : On aime bien le dernier album de Cut Copy et après c’est du hip-hop comme Kaaris, Earl Sweathshirt, et Kendrick Lamar qu’on s’écoute en boucle…

  • Est ce que vous écoutez le genre de musique que vous faites ?

Thibaut : De la pop avec des synthés ? Non… [Rires] J.-S. : Ca fait très longtemps qu’on n’écoute plus trop ce qu’on fait… [Rires] Ah si y’a Roosevelt qui a sorti quelque chose de ouf, et Javeline.
Thibaut : C’est vrai que l’EP de Roosevelt est vraiment bien, sinon il y a Drake, Rick Ross, Kendrick Lamar comme on l’a dit…
J.-S. : Les gens nous ont une étiquette de mecs qui ont des posters d’Alanis Morissette dans leur chambre mais c’est faux… Quand on rentre chez nous on n’écoute pas les Smiths direct [Rires]. On a juste choisi un projet musical avec une certaine esthétique mais derrière on est curieux, on écoute de tout… Si on avait le look ricain et qu’on savait rapper, ça ferait longtemps qu’on aurait dérapé dans ce sens [Rires].

 

  • A propos, votre collaboration idéale, elle serait avec qui ?

Thibaut : Je sais pas, on parlait de Kendrick Lamar tout à l’heure, Kaaris
J.-S. : On est sur Capitol, le même label que Kaaris et Booba d’ailleurs. Peut-être même avec La Fouine, Roff et Patrick Sébastien !
Je pense qu’on vit déjà quelque chose de cool et on va continuer à faire ce qu’on fait.

  • Qu’est-ce-que vous pensez de la nouvelle scène française (La Femme, Totorro, Popopopops, etc) ? Est-ce-que vous connaissez personnellement d’autres groupes, est-ce-vous partagez des choses ensemble ?

Thibaut : On a croisé des groupes sur la route même si on fait pas la même chose comme La Femme, ils sont cools, ils sont « assez délires » [Rires]… C’est vrai que les Pops viennent de Rennes, et il y a Apochela, O Safari aussi.
J.-S. : Et Lancelot ! Mais les Pops sont parisiens maintenant. On se connaît tous, on répète au même endroit, on s’entend bien, on se prête des musiciens…
Thibaut : On va à la salle de sport ensemble … [Rires]

P1070130

 

  • Parlons de votre prochain album, quand est-ce-que vous allez le sortir ? Est-il dans la continuité ou en rupture avec le premier ?

J.-S. : ça sera une surprise… certains titres seront plus déprimants mais l’album sera globalement plus léger, même thématiquement… Niveau dead line on s’est fixé comme objectif de sortir l’album avant la fin de l’année. On rentre en studio le mois prochain.

 

  • Est ce que vous avez/allez collaborer avec des artistes pour ce nouvel album ?

J.-S. : En ce moment on va pas mal chez Yuksek, toujours, pour des projets à lui, à nous, sinon il y a Housse, PierreAlexandre, Kaaris (le fameux) …. [Rires]

  • Dans quelle ville rêveriez vous de jouer ?

J.-S. : On commence à bien connaître Istanbul, des potes nous ont fait découvrir, on a bien kiffé… On a envie de jouer là-bas maintenant.
Thibaut : Des amis sont au Brésil, ça me tente bien aussi…
J.-S. : Je suis blindé de famille en Amérique du Sud ! On veut jouer partout où on a pas été …
Thibaut : On a envie de voyager, que ça soit en Asie, en Autralie aussi …

 

  • Côté festival, comment ça se passe pour vous ? On vous voit bien à la Route du Rock…

 J.-S. et ThibautNous aussi !
J.-S. : On a déjà bien blindé les festivals l’été dernier, la prochaine tournée sera pour le prochain album, en 2015…

 

  • En live, vous transmettez une autre énergie que dans vos albums, c’est plus intense, comment l’expliquez vous ?

J.-S. : C’est beaucoup de travail, de la passion… On a déjà fait une bonne centaine de dates depuis le début.
Thibaut : C’est vrai qu’on arrive à la fin de la tournée, mais pour un projet comme le notre faut prendre le live comme un autre exercice, pas reproduire les morceaux exactement comme sur l’album mais rendre la musique plus intéressante, surtout au niveau de la guitare, retravailler des arrangements…
J.-S. : On veut rendre la musique plus rock, plus vivante, plus brute.

  • Un dernier mot pour la fin ? Une anecdote sur Kaaris, dont on a tant parlé ? [Rires]

J.-S. : « Je n’ai aucune peine, j’te nique ta race / Dans les veines je n’ai que de la glace / J’veux savoir c’que ça fait de prendre leur place / J’m’entraine à sourire devant ma glace »
Thibaut : « Dans la cuisine, tu bouffes c’que jte prépare » [Rires]

P1070113

 

Merci beaucoup pour cette interview, et bon courage pour ce soir !

P1060943

Laisser un commentaire