Interview – Dead Horse Beats

In Interviews by Rodolphe2 Comments

Dynam’hit a rencontré il y a quelques temps un jeune beatmaker extrêmement prometteur répondant au nom intriguant de Dead Horse Beats. Rencontre avec un talent qui est plus qu’à suivre en cette année 2014.

– Tout d’abord qui es-tu et d’où viens-tu ?

Salut, je m’appelle Dead Horse Beats et je vis à Montréal au Canada.

– Depuis quand joues-tu de la musique ? et comment es-tu devenu un beatmaker ?

J’ai commencé à jouer de la batterie quand j’étais très petit. Depuis j’ai appris à jouer des différents instruments qui me sont tombés sous la main. J’ai commencé par faire des productions, puis j’ai décidé pendant un moment que je voulais être un rappeur à cause d’un morceau qui s’appelait Beauty and the Beat de Edan.

– Pourquoi t’appelles-tu « Dead Horse Beats » ?

En anglais, nous avons un proverbe qui dit  » to beat a dead horse « . Il signifie enfoncer une porte ouverte. Tous les gamins blancs au lycée veulent créer des prods et devenir Djs. Lorsque que j’ai commencé à jouer au Dj, c’était un peu comme « beat a dead horse ».

– As-tu des projets à venir ? (Ep, Album, Tour, Featuring, …)

Je vais jouer dans un paquet de concerts en 2014 avec mon saxophoniste, Mr Nelson. En 2013, nous étions assez chanceux de partager la scène avec des grands  artistes qui m’ont beaucoup influencés, notamment C2C, RJD2, Kavinsky et Emancipator. Nous étions également très impatients de jouer avec Omisoka ici à Montréal; une soirée avec Kaytranada, Stwo, Jimmy Edgar, Elaquent, Pomo, la nouvelle signature de HW&W (label de Ta-Ku et Elaquent entre autres, ndlr) et moi-même.

Deah Horse Beat et RDJ2

Dead Horse Beat et RDJ2

Musicalement, un nouvel album,  provisoirement appelé Ironica, est prévu pour sortir cet hiver. Je pense que ce sont les meilleurs morceaux que j’ai jamais composés. J’ai travaillé dessus pendant longtemps et je suis très excité à l’idée de le sortir prochainement. À part ça, je collabore avec des musiciens exceptionnels, sur un certain nombre de morceaux. Je travaille sur un projet de rock psychédélique qui s’appelle Lebron et je produis un album de rap pour mon ami très charmant et célibataire, Weight of Thought (www.weightofthought.com).

 

dhb2

 

– Quelles sont tes influences ?

Ces dernières années, j’ai beaucoup écouté Kaytranada et Kevin Parker. Je cite tout le temps D4L, Caribou, RZA et 20syl comme grandes sources d’influences. J’ai eu la chance de rencontrer et de jouer avec deux d’entre eux sur scène en 2013 (C2C et RDJ2, ndlr). De ce point de vue, 2013 fut une bien meilleure année que 2012 où j’ai joué dans le hall d’un « coffee shop » légal avec un rappeur qui avait 40 minutes de retard à son propre concert.

– Tu réalises des mixes et des compositions originales. Quelle est la différence pour toi ?

Je suis content que tu poses cette question car je pense que c’est une très bonne question et je n’y ai pas vraiment pensé auparavant. Après quelques minutes de réflexion,je suis arrivé à la conclusion que mixer, c’est comme se masturber et une composition originale, c’est comme faire l’amour. Le premier est tres rapide et gratifiant, le second prend un peu plus de temps mais peut t’emmener au Nirvana  après plusieurs essais. Les deux sont plutôt sympas.

– Peux tu nous donner un morceaux que tu as toujours adoré ?

Longview de Green Day Dookie est un très grand album pour moi lorsque j’ai grandi. Je pense que le groove de ce morceau renvoie à la diversité que les morceaux de Green Day pouvaient avoir pendant les années 90. J’ai toujours aimé les groupes qui ne se limitent pas à certaines sonorités ou un style de musique. Muswell Hillbillies des Kinks par exemple est un excellent morceau complètement en dehors de leur propre style. Ceci étant dit, mon groupe préféré est Spoon et presque tous leurs morceaux sont dans le même style.

 

– Quel artiste récent écoutes tu en ce moment ?

Ecoutez mon pote Pomo. Il possède un son de synthétiseur pop, très propre, sans aucun doute très entraînant. Il va exploser en 2014 avec l’aide de HW&W. Kaytranada va aussi faire un morceau avec Justin Timberlake cette année.

 

– Es-tu nostalgique ?

J’ai en général une mauvaise mémoire à court terme et par conséquent, je dois me reposer sur ma mémoire à long terme.

– Un morceau pour ton enterrement ?

This Time Tomorrow des Kinks

 

– Un morceau pour faire l’amour ?

Across 110th Street de Bobby Womack

 

– Un morceau pour ton mariage ?

Le même !

C’est ici que se termine l’interview. Merci beaucoup Deah Horse Beat et nous te souhaitons bon vent !

Comments

  1. Pingback: ??????????????

Laisser un commentaire