Interview – Tez Cadey

In Interviews by Rodolphe0 Comments

Dynam’hit est allé à la rencontre de celui que vous avez peut-être connu grâce à son titre Palm sorti récemment. Interview d’un artiste en plein devenir.

[divider]

Tout d’abord, qui es-tu et d’où viens-tu ?

Je m’appelle Malo et je viens de la banlieue parisienne. Actuellement je suis basé à Lille pour mes études.

Depuis quand fais-tu de la musique et comment as-tu appris à mixer ?

Pour ce qui est du son j’ai commencé au lycée – ça doit faire 4 ans maintenant – et j’ai appris à mixer par la suite avec des amis. 

A l’origine je voulais juste mixer. Faute d’argent j’avais téléchargé le logiciel Virtual Dj et j’avais bidouillé quelques heures dessus mais c’était tellement chiant que je me suis dis, pourquoi pas faire ses propres sons. Et ça m’a plu au final !  

Comment Tez Cadey est né ?

De « Tez », et il fallait un nom qui allait bien avec ! (rires).

Peux-tu nous parler de ton actualité ? As-tu des dates, un projet ?

Je sors beaucoup moins de sons en ce moment mais j’ai pas mal de projets à venir. Il y aura un ou deux singles d’ici les grandes vacances, avec une voix j’espère. Et puis on verra pour la suite! Ça restera de la deep house mais je pense bouger vers d’autres genres après. J’ai un peu du mal à rester en place musicalement parlant.

Es tu proche d’un label ?

Pas vraiment, je suis signé depuis l’année dernière sur un petit label indé « Roch Music » (à ne pas confondre avec Roche Musique, c’est assez ambigu je sais). Ils soutiennent mes projets musicaux quels qu’ils soient et m’aident à les concrétiser donc ça me va!

Tu n’as que 20 ans… As-tu une idée de comment tu te vois dans 5 ans ? 10 ans ?

Le nez dans la poudre, avec beaucoup d’argent, de voitures et de femmes ! (rires).

Comment définis-tu ton style ?

Electronique ? Mélodieux, nostalgique, dansant par moment.

 

Quels sont les principaux artistes qui t’ont influencé ?

Justice pour leur manière très pop d’aborder la musique electro dans sa construction et rock dans l’esprit ; Disclosure pour le groove ; Gesaffelstein pour l’image ; et beaucoup d’autres mais ça serait vraiment trop long de tout citer 

Peux-tu nous donner un titre qui est gravé en toi ?

Je dirais Crazy P – Heartbreaker.

Je sais pas ça ne s’explique pas vraiment. Ce son me donne envie d’aimer et de crever en même temps. Il est terriblement nostalgique.

Quelle est ta dernière découverte ?

Lane 8 – The One (Klangkarussell Remix).
J’aurais pu en mettre un autre mais c’est le seul à peu près « récent » que j’ai découvert. (rires).

J’apprécie beaucoup Klangkarussell, surtout ces derniers temps. Ils ont lancé en partie tout le mouvement deep « saxo » avec Sonnentanz et, là où une ribambelle de producteurs tombent dans la facilité en en publiant chaque jour, eux continuent de proposer un son nouveau.

De manière plus légère, quel son écouterais-tu pendant une attaque de zombie ?

GesaffelsteinHate Or Glory

Quel son pour chiller ?

BreakbotMake You Mine

Quel son pour faire l’amour ?

Une Compil NRJ Summer Hits.

Quel son pour faire la vaisselle ?

Le mien !

 

Quel son lors de ton enterrement ?

Mr OizoFlat Beat.

 

 

Merci à Tez Cadey pour cette interview !

Laisser un commentaire