Kannibalen Records : Are you infected?

In Eclectic Box by Valentine Spinner0 Comments

2016 a été marquée par plusieurs sorties d’albums, comme Copter Boy de Apashe ou Welcome to our Church de Black Tiger Sex Machine (BTSM), sous le label de Kannibalen Records, jeune label créé en 2011.

En 2011, BTSM, un trio de Dj Canadiens, montent Kannibalen records auquel ils rattachent tout un univers inspiré du fantastique Seigneur des Anneaux et d’un monde post-apocalyptique.

L’identité visuel du label est folle et fait immédiatement réagir les fans d’autant plus que le groupe sort Drama, leur premier album, comme un référent direct au style de leur label.

Le ton est lancé et on retrouve dans cet album des musiques comme Hurt & Hungry qui ne peuvent qu’évoquer un certain cannibalisme.

En 2014, sort également «the grave» (la tombe), une de leur musique les plus connues.

Mais Black Tiger Sex Machine ne sont pas les seuls à jouer le jeu du label à fond, et oui, Kannibalen Record c’est 8 artistes, Américains et Canadiens, pas de siège social mais une base à Montréal, au Canada.

Parmi ces artistes on retrouve Apashe qui sort sa musique «Kannibalen » en 2015 ou encore Kai Wachi avec « Kannibal » en 2012.

Avec Welcome To Our Church, BTSM marque un tournant pour son label, une réelle identification pour ces fans, la Kannifam est lancée.

C’est ces As de la communication et ces pros de l’identification « familiale » que je tiens à vous présenter.

11988620_885909171488225_2224527680744321982_n-720x405

Kannibalen Records réunie donc des Djs au style tout aussi semblable que différent.

Deux d’entre eux, malgré qu’ils fassent partie de la « famille » ne s’identifient que très peu au style du label.

On retrouve ainsi Dabin, dont l’univers est beaucoup plus doux et pur, comme une dissemblance au style du label. Ces deux albums « Bloodless » et « Awakening » sont sortis respectivement en 2012 et 2014.  Mais celui ci à tout de même sortie des musiques nommées « Démons » ou encore « Revenant » sortie il y a 9 mois.

Et Snails, également présent sous le label d’OWSLA, artiste le plus connu, qui se démarque déjà par son propre univers.

La plupart des autres Djs du label ont plus qu’adopté l’univers et s’en sont fait une réelle identité, comme on peut le voir dans leurs clips, leurs titres de musique ou leurs pochette d’albums, et poussent leurs fans à faire de même.

Lektrique, autre membre du label, a notamment collaboré avec Black Tiger Sex Machine, sur la musique « Religion » sortie sur leur dernier album.

Les Djs ne cessent donc de subjuguer leurs fans autant par leurs présences sur scène, qui est tout aussi incroyable que leur univers, que par l’avancée et l’approfondissement de leur label.

So, now, are you infected?

Laisser un commentaire