LA PLAYLIST DE L’ESPACE #2

In Dynam'hit-à-brac, Le Mag by Julio De La Vega0 Comments

L’Espace, frontière de l’infini. Telle est la destination du vaisseau Dynam’hit. Sa mission : explorer de nouveaux mondes étranges, trouver de nouvelles vies, de nouvelles civilisations et au mépris du danger, avancer vers l’inconnu…

Bienvenu à toi courageux explorateur de l’inconnu !

Cette semaine, ton fidèle commandant de bord se charge une fois de plus d’égayer ta curiosité musicale à travers les récits de ses nombreux voyages intergalactiques. Périples au cours desquels j’ai fait halte sur des mondes inattendus, peuplés d’indigènes créateurs d’émotions, partageurs de grooves inédits ou tout simplement, comme moi, adorateurs de la déesse Musique et de tous ses petits rejetons !

  • Junior Murvin – Police And Thieves :

Quelle chaleur ! On m’avait parlé des températures élevées de la planète Jamaïca, mais personne ne m’avait prévenu que ses habitants en émettaient eux-mêmes. Leurs prêtres aux cheveux tressés dégagent de l’amour, ils s’en nourrissent et le propagent autour d’eux, comme pour exorciser les siècles de malheur que leur peuple a connu dans le passé. On dit qu’ils tirent leur pouvoir d’une mauvaise herbe à l’odeur ensorcelante et aux nombreuses vertus (« fortement conseillée pour les rhumatismes », m’a d’ailleurs conseillé l’un des leurs).
Mais ces rastas sont en voie de disparition car leur monde est en proie au chaos du fait d’habitants désireux d’oublier le passé pour se tourner vers l’avenir, peu importe les dégâts que cela pourrait causer. Alors la résistance se met en place et les rastas deviennent des rockers et ainsi commence l’éternel valse de la police et des voleurs

  •  Duologue – Push It (Auntie Flo Remix) :

La bonne deep-house se fait vieille sur la planète Berlin. Trop poncée par les amateurs de billets verts, shootés aux chaînes YouTube, cet hymne à la joie en a été réduit au statut de « musique de piscine ». Pourtant certains de ses pontes comme Auntie Flo, savent, par leur talent, lui redonner toutes ses lettres de noblesse et, une fois encore, déclencher en nous ce subtil mélange de nostalgie et de joie. De l’amour comprimé en 9 minutes 38.

  • Art Of Tones – The Great Sgatmi (Original Mix) :

Local Talk, un monde à part, membre du système « House ».
Art Of Tones te fais secouer les épaules. Son Great Sgatmi te remet d’aplomb. Tu es prêt, prêt à groover comme un dieu. Non, tu es Dieu

  • Steve Huerta – Say It Wasn’t (Locked Groove Remix) :

Locked Groove occupe une place prédominante dans ma cartographie de l’univers. Ce météore, perdu dans l’espace entre deep-house, minimale et acid passe très souvent dans ma jumelle. Alors quand il entre en collision avec Steve Huerta, cela donne une majestueuse explosion de couleurs comme Say It Wasn’t. Ma base de données m’indique qu’on en aurait une très belle vue depuis Ibiza. A confirmer…

  • DudMode – Something (Original Mix) :

Les DudMode sont deux soleils qui m’accompagnent à peu près partout depuis de longues années. En plus d’une amitié en béton armé, nous partageons un amour inconditionnel pour la chaleur des caves, la moiteur des dancefloors, et surtout la puissance de l’Acid-House. Tu sais, cette distorsion de basse aiguë qui crisse dans tes tympans et t’oblige à te trémousser.
La TB-303 est un cadeau du ciel donné à des gamins de Chicago qui n’attendaient qu’un signal pour propager la bonne parole. Acid Tracks est née, et avec elle tout un mouvement porté par ces petites pilules au sourire ravageur. Something en est, selon moi, l’héritière lyonnaise, boostée à un carburant surpuissant qu’on ne trouverait que dans les Pentes de la Croix-Rousse.

  • Voiski – Crash 141 (Original Mix) :

Tu ressens soudain une sensation de chute. C’est l’ogre Voiski qui te happe, il te mâche, t’avale et te recrache dans une boucle incessante. Tu es dans les bas-fonds de l’univers et ça te plaît. Car dans cette noirceur tu vois une lumière qui pulse au rythme des battements de ton cœur. L’étoile « Techno » brille de toute sa splendeur avec Crash 141.

  • Alli Borem – Children Of The Heart (Original Mix) :

Tu danses, ou peut être que tu cours… Tu ne sais plus. Tu es tombé(e) dans un trou noir, dont les seuls souvenirs que tu as sont des flashs de lumières, des sourires, de l’alcool, beaucoup d’alcool. Un voyage réussi, tu en es certain !

  • Seth Troxler & Tom Trago – De Natte Cel (Original Mix) :

Allé, tu as bien mérité un peu de calme. Ce n’est pas de tout repos d’explorer l’univers ! Mais ne t’inquiète pas, Seth Troxler et Tom Trago t’offrent l’after en direct de la planète Amsterdam.

À la prochaine les gatounes !

Laisser un commentaire