LAB (John Talabot/Abstraxion) @Cabaret Aléatoire – 2 places à gagner

In Jeux concours, Le Mag by Corentin Le Denmat0 Comments

Le 28 novembre, le Cabaret Aléatoire accueille deux artistes importants de la scène internationale, John Talabot et Abstraxion. Nous les retrouverons au cours de la LAB, soirée qui lance la résidence bimestrielle du producteur marseillais Abstraxion, connu pour son premier effort Break Of Lights signé sur le label Other People de Nicolas Jaar. A ses côtés se trouvera l’un des artistes majeurs de la scène électronique mondiale, Senor Talabot, qu’on a l’habitude de voir sur de nombreux festivals chaque année.

John Talabot, producteur barcelonais a fait ses gammes dans la house avant de se faire connaître et de percer grâce à l’incroyable ƒIN mélange de nu-house et disco  sorti de nulle part, sur le label allemand Permanent Vacation (Mano Le Tough, Todd Terje, Permanent Vacation pour ne citer qu’eux). Cet album a d’ailleurs été cité plusieurs fois comme l’un des meilleurs du cru 2012 (2e pour Rough Trade juste après Vision de Grimes, 5 étoiles par le Guardian…). Il enfonce le clou avec la superbe compil DJ-Kicks l’an passé. Oriol Riverola de son nom gère également sa propre structure depuis 2008, Hivern Disc, lui permettant de soutenir la scène house espagnole avec des artistes comme Marc Piñol, Pional, ou Aster. Retrouvez donc cette mastodonte en DJ Set avec son compère marseillais que nous ne présentons plus.

Abstraxion est basé à la fois à Marseille et dans la capitale des English, Londres. Sa musique se veut expérimentale et nous invite à explorer des sonorités toujours justes et assez atypiques dans le monde de l’électro: il n’est pas rare d’entendre au fil de ses productions des voix spectrales et autres claviers « célestes« . Au final, sa musique est une sorte de douce rêverie qu’une oreille qui sait écouter appréciera à sa juste valeur. Souvent raillé et classé dans la liste des DJ’s agaçants car jugés trop « intellos », Abstraxion est d’après moi tout l’inverse : un musicien brillant et surtout passionné par l’immense potentiel des machines pour créer de la musique. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le français a gagné le respect de DJ’s de renom tels que Erol Alkan, Simian Mobile Disco ou encore James Holden. Ecoutez plutôt Break of Light, un morceau issu de son premier album du même nom :

Superbe soirée perspective donc, et comme d’hab 2 places sont à gagner grâçe à Dynam’hit, pour participer au jeu concours, rien de plus simple:

Nom + prénom + numéro de téléphone @Cabaret Aléatoire à [email protected] !

On se retrouve donc au Cabaret Aléatoire le 28 Novembre !

Laisser un commentaire