Les pires « featuring »

In Le Mag by Mathis Peterson0 Comments

Les collaborations entre artistes se font désormais sur presque tous les albums. Cela permet d’apporter plusieurs styles d’interprétation sur une même chanson.
Souvent, ces featurings s’effectuent entre artistes du même registre musical, mais ces derniers prennent parfois des risques en s’associant à des compères musicalement différents.
Cela peut déboucher sur des merveilles comme Get Lucky de Daft Punk, Pharrell Williams et Niel Rodgers… ou à des catastrophes comme les morceaux suivants.

Patrick Bruel ft. La Fouine – Maux d’enfants

Ecoute Pat’… je comprends ton idée de vouloir convier un artiste populaire (à l’époque) pour un morceau qui parle des problèmes actuels chez les jeunes (le cyber harcèlement), mais te voir danser façon hip hop et faire des « tcheks » en direct sur France 2, c’est franchement gênant (voir à 2 min 30)…

Big Ali feat. Florent Pagny – Des Larmes De Sang

Bon en même temps, les titres de Big Ali sont rarement des perles… mais autant son feat avec la Sexion d’Assaut était cohérent, celui avec Florent Pagny l’est beaucoup moins. Attention, l’alternance entre les envolées lyriques de notre baryton et les cris de Big Ali peut presque faire sursauter.

Taylor Swift f/ T-Pain – Thug Story

Monsieur le juge, je réclame pour l’accusé Taylor Swift une peine maximale pour son crime commis en 2008, à savoir un viol en public du rap game.
En effet, vous n’êtes pas sans savoir que le combo casquette sur le côté/chaines en or/punchlines de collégienne est strictement interdit par la loi depuis 2002.
J’ai bien sûr amené des preuves avec moi :
« Still live with my parents but I’m still a thug »
« What, what, I knit sweaters, yo! »
« You can call me T-Sweezy, Now I’m a rap star »
J’espère Monsieur le juge, que vous êtes autant horrifiés que moi par l’utilisation de « Yo » et du surnom « T-Sweezy »…

Jena lee orelsan – je rêve en enfer

Je rêve en enfer…

Paris Hilton Lil Wayne – Good time

Pas good time…

Jean-Roch feat. Snoop Dogg – Saint tropez

La légende dit que Snoop venait de finir un 12 feuilles quand il a accepté ce feat.

Doc Gynéco et Bernard Tapie – C’est beau la vie

La légende dit que Doc venait de finir un 42 feuilles quand il a accepté ce feat.
Une seconde légende dit que Doc n’était pas défoncé quand il a accepté ce feat.
Une troisième légende dit que les 2 premières légendes sont vraies.

Laisser un commentaire