Le Moulin avait encore réussi à nous programmer une soirée Reggae des plus sympas en ce Jeudi 18 Avril.

En effet, Capleton est de retour en Europe cette année pour une tournée européenne de Printemps.

Sa route passe par l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, l’Autriche, la Scandinavie et évidemment par la France où une escale à Marseille s’imposait.
Le Leader du Dancehall était de retour après son passage aux Docks des Suds en 2008 en compagnie de Maxxo, Tanya Stephens, Jah Thunda et Kultcha Knox.

Pour son retour, la salle n’était pas pleine mais majoritairement composée de connaisseurs.

Pas de temps à perdre, alors que Droop Lion vient juste de sortir de scène, le chauffeur de salle prend le micro. Le backing band, composé d’un guitariste, un bassiste, un synthé et une batterie, souffle quelques secondes avant de reprendre du service car ce dernier est le même pour les 2 artistes.

Sans plus attendre, le chauffeur de salle rappelle aux spectateurs un peu la chance qu’ils ont ce soir de voir un si grand chanteur jamaïcain à Marseille.

L’arrivée sur scène du « Prophet » semble alors imminente. Alors que la section rythmique fait monter l’ambiance, déboule sur scène le Jamaïcain bondissant : Capleton !

Vêtu d’une tenue rouge et d’un turban accordé, cet homme d’1m90 court dans tous les sens et monte ses genoux comme jamais.

Si vous en doutiez encore, Capleton semble être en très grande forme et ne tarde pas à haranguer la foule de son PULL UP habituel sur « That Day Will Come »!

On se demanderait presque comment il arrive encore à trouver son souffle pour chanter ! L’homme a du coffre.

Chacune de ses chansons se termine sur un « Jah ! » massif de l’artiste, auquel le public répond « Rastafari ! ».

Capleton est un de ces artistes qui fait participer son public tout au long du concert. Les connaisseurs de dancehall auront apprécié le show du « Prophet » alors que d’autres n’auront pas réussi à dépasser ce stade.

Sur un style Dancehall, il semble assez délicat de découvrir ses chansons et son style car tous les titres sont coupés par des « More Fire Marseille ! » ou de « How Are You feeling’ ? ». En plus Capleton ne repart pas forcement sur le morceau débuté, du coup nous avons l’impression que rien n’est complétement abouti.

Seulement, voilà, il y a des classiques qui transcendent la foule comme « Acres », « Statement », « Leaders Let The People Down », l’énorme « Jah Jah City » repris en chœurs par les spectateurs, ou encore «Clear Heart».

On apprécia tout particulièrement son morceau solo a cappella.

Après plus d’une heure de show, Capleton quitte la scène sous les applaudissements.

Un concert très ragga et dancehall où les « Pull Up », « Jah ! » et nombreux pas de danse étaient de la partie.

Un vrai showman qui connait bien son boulot, qui sait occuper la scène en bougeant de toute part, jumper bien haut et faire participer le public.

Les amateurs de Dancehall étaient aux anges. Merci au Moulin pour cette belle soirée.

Rédigé par

Sancho

Former Member