LIVE REPORT : Eldorado Circus Show – 30 avril 2014

In Le Mag, Live Report by Léa Herbin0 Comments

Le crew Electrobotik Invasion a mis la barre assez haute pour l’organisation de la soirée ELDORADO CIRCUS SHOW. Depuis 2008, l’équipe enregistre une programmation de qualité, fait danser le sud (et pas que, on a noté des plaques d’immatriculation qui venaient de loin !) tout ça dans une ambiance très festive, autour de thèmes, décors et surprises élaborés. Le défi pour l’ELDORADO CIRCUS SHOW était de taille. On nous a emmenés à Ensues la Redonne pour faire la fête dans un lieu pas très commun : le parc d’attraction Magik Park Land. Dans cet endroit, à première vue, t’amènerait pas forcément tes gosses pour ses manèges mais pour aller taper du pied c’est génial.

Eh oui, nous sommes assez friands de ce genre de soirée insolite aux sonorités techno, en plus quand le thème est FAR WEST,  on adhère encore plus ! Après avoir trouvé un endroit où se garer (on a fait partie de ces chanceux qui ont eu une place à côté de l’entrée), c’était parti pour plus de 7h de son.

[divider]

L’espace dédié à la soirée était bien agencé. Après avoir passé l’entrée, on s’est tout de suite retrouvé dans un film de John Ford (ou dans les studios de la Paramount) : on était en plein ranch et l’allée principale menée tout droit jusqu’au chapiteau.

Et sous ce chapiteau, il s’en est passé de belles choses :

20140501_020114

INPHASIA

DAVID PRAP

JULIAN JEWEIL LIVE

EXTRAWELT LIVE

GARY BECK

DJ MURPHY VS A. PROFESSOR

Le tout accompagné de lumières, mapping (avec cette petite « mascotte » Electrobotik qui dansait autant que le public), confettis… La scène style Saloon (remplis de décoration) abritait les artistes qui envoyait des énormes basses vers les spectateurs. On soulignera une belle performance de la part des techniciens, les enchainements entre les plateaux étaient rapides, bien ficelés et sans aucun soucis. Le line up était aussi à la hauteur de nos espérances : des sets et des lives orientés techno, des montées venues d’une autre galaxie. Le triplet : Julian Jewel, Extrawelt, Gary Beck a bien fonctionné, on est passé petit à petit de « douceur » à « noirceur » avec toujours ces basses persistantes et entraînantes. Le final était assuré par DJ Murphy VS A. Professor, c’était un peu n’importe quoi, mais dans tous les cas, quand à 6h00 le son s’est éteint, toute la foule en voulait encore. Malgré quelques rappels du public, la fête a du se décaler ailleurs.

[divider]

Pour revivre la soirée, allez donc sur la chaîne YouTube NO7HINK, toutes les intros des Live des DJs filmés avec précision et en haute qualité. Et puis comme on nous a dit, cette soirée était « seulement le tapas de l’apéro » et on retrouvera l’équipe pour l’Electrobotik Invasion Festival au circuit Paul Ricard, en plein air le 12 juillet.

Laisser un commentaire