Live Report – Guizmo @Le Molotov

In Le Mag, Live Report by Thomas Ripetti0 Comments

Dimanche 21 décembre, nous étions au Molotovpour assister au concert de Guizmo. Sa venue était organisée dans le cadre de la promotion de son nouvel album Dans Ma Ruchesur le label Y & W.

22h – Guizmo, tête d’affiche de cette soirée rap, a pris la relève dès que l’open mic s’est terminé. L’Open mic a vu passer quelques MCs talentueux, qui ont eu le mérite de chauffer la salle. Et c’est dans une ambiance très chaude, que Lamine Diakité entame son concert. Une instru qui ne laisse pas indifférent, le public du Molotov résonne dans la salle. En effet, c’est le son Normal  qui donne le ton à cette soirée. La salle se met à l’unisson du rappeur de Y & W,  reprenant toutes les paroles de la chanson.

10858599_1066172310063224_2772084733003060871_n

Après avoir pris la température de la salle, Guizmo, pose quelques questions au public, pour savoir si ce dernier est en forme, et la réponse ne se fait pas attendre…

Après cette prise de température, il poursuit avec un titre bien rythmé, Alcool et Bédo. Encore une fois, Le Molotov se transforme en chorale, et rappe avec Guizmo.

Mais après le titre Alcool et Bedo, l’ambiance s’est gâtée. Les spectateurs les plus proches de la scène ont voulu se rapprocher de plus en plus, quitte à monter sur scène… Ce qui a déplu à Willy, un des patrons du label Y & W, qui a du faire la sécurité, faisant monter un peu la tension…

Et le résultat de cette tension a été l’arrêt prématuré du spectacle, puisqu’après cet épisode, Guizmo nous a gratifié d’un titre de son album La Banquise : T’es juste ma pote, enchaînant avec deux autres sons de ces précédents projets, avant de stopper sa performance… Il n’aura donc pas eu le temps de proposer un extrait de Dans Ma Ruche, album dont il venait pourtant faire la promotion.

Cependant, il dévoile sur scène avoir particulièrement apprécié l’ambiance marseillaise, et a promis, devant le public du Molotov,  de revenir dans la cité phocéenne. Info ou intox? A suivre de près…

Laisser un commentaire