Live Report – Hugo TSR & TSR Crew – 10/03/2018

In Live Report by Julie Martin0 Comments

«  Fraudeurs de la NASA : un clandestin en combi’ d’astronautes »

Résultat de recherche d'images pour "hugo TSR"

  • 19h : La queue se forme devant l’Espace Julien, une salle de concert taguée, graffée à l’image de son quartier. Ce détail n’est pas anodin quand on connait l’appétence pour le street art du TSR Crew. A cela on ajoute une masse de jeunes capuchés à l’entrée : le cadre est posé, on reconnait l’atmosphère street.
    Une buvette vite bondée permet aux fans de s’abreuver avant l’arrivée des artistes de la première partie. Après avoir passé le stand de vêtements, de cd et vinyles dédicacés, je rejoins la salle principale où un mash-up de rap était réalisé sur scène,  me plongeant dans une ambiance bonne enfant.

Résultat de recherche d'images pour "espace julien"

  • 20h30 : début de la première partie avec Rager, les Akolyts et Absolut Street. Une belle surprise !

A la fin de leur prestation, le public trépigne et s’époumone avec des «  TSR Crew » scandés en cœur pour appeler les artistes. L’ambiance est électrique, l’énergie circule comme l’odeur de j**** planant dans la salle.

  • 21h25, Hugo TSR déboule, capuche enfoncée comme on le connait si bien, j***** et verre à la main.

Bouillant, il commence avec « REI » de son dernier album, accompagné par le public. Tout le monde connaît les paroles, c’est incroyable.

« Dédié aux miens, ceux qu’en ont marre de faire des vœux
Marre de toucher avec les yeux, on veut r’garder avec nos mains »

REI ( Tant qu’on est là)

Ensuite, les notes de guitare caractéristiques d’ « Exercice » résonnent, Hugo est alors rejoint par ses acolytes, Omry et Vin7. Le TSR Crew est dès lors formé, prêt à tout donner sur scène. Ils vont nous en mettre pleins les oreilles pendant 1h45.

«  J’fais des rêves de partir d’ici c’est pour ca que j’fuis la tour
Trop d’filatures, on saute a l’élastique avec du fil à coudre »

 Objectif Lune ( Flaque de Samples)

 

Les punchlines pleuvent, le public est en trans’, content de retrouver le TSR Crew et Hugo TSR après deux ans sans date à Marseille. L’ambiance est incroyable, ça jump, ça lève les bras en hochant la tête. Les samples de films en intro, la rythmique lourde couplée de rimes denses et les instru’ piano/guitare/violon nous plongent dans l’univers TSR. Et c’est incroyablement bon.

«  Mais qu’est-c’qu’on peut faire, pris dans l’engrenage ?
Du sang, des larmes, tant d’frères à qui j’peux rendre hommage
Tant d’misère, est-ce normal ou c’est juste que j’prends de l’âge ?
 »

  J’prends de l’âge (Passage Flouté)

Les artistes alternent habilement entre des sons du TSR Crew et des sons des albums solo d’Hugo TSR, pour notre plus grand bonheur. Même si la majorité des chansons interprétées étaient celles de  Tant qu’on est là , dernier album en date d’Hugo TSR, on a pu savourer des performances sur des titres de Fenêtre sur rue, Flaque de samples ou encore Passage flouté.

Juste après « Là-haut » (titre phare d’Hugo TSR) qui a mis le public en feu, « Hugo Boss » nous a fait un tour de maître en annonçant qu’il ne pouvait venir faire un concert ici au cours Julien, à Marseille, sans rapper « Dégradation ». Le public marseillais a été très réceptif, beaucoup se reconnaissant dans les paroles de cet ex-graffeur. Moment fort de la soirée.

 

«  Mon son s’écoute avec un pét’ et des lunettes de protections » – Dégradation ( Fenêtre sur Rue)

 

Rappelons qu’Hugo TSR et le TSR Crew constituent des représentants d’une communauté délaissée, non représentée et vouée à elle-même. Ils dépeignent la solitude et le sentiment d’injustice. Alors pouvoir crier, hurler avec eux leurs paroles, c’était absolument génial.
J’attendais d’assister à ce concert depuis plusieurs mois et je remercie très sincèrement le TSR Crew pour cette opportunité.

«  Ri, tout le monde rira avec toi.
Pleure, et tu s’ras tout seul à pleurer ».
– Old Boy ( Fenêtre sur rue)

 

C’est sur cette musique que s’est achevée leur performance, sur les coups des 23h15. C’était pour moi un moment extraordinaire car Hugo TSR est un artiste qui m’a toujours touché profondément. Il sait faire ressentir ses émotions, et ses textes m’ont accompagné dans des moments sombres. Si vous voulez en savoir davantage, j’ai trouvé cet article tout à fait véridique sur ces poètes de la rue : http://www.mouv.fr/article-le-tsr-crew-ne-peut-plus-se-cacher

 

Avec Hugo TSR & TSR Crew, le rap français n’est pas mort, c’est certain.

 

 

Encore merci au TSR CREW pour cette opportunité !

Résultat de recherche d'images pour "espace julien"

 

Laisser un commentaire