Live report : RedBull Dernier Mot

In Live Report by Floris Oppenhuizen0 Comments

J’ai eu la chance d’être invité  au REDBULL DERNIER MOT à l’Affranchi par Lucas représentant Redbull à Kedge !
Qu’est ce que c’est ?

Une joute d’improvisation sur beat, 8 participants, seulement 3 seront sélectionnés pour participer aux phases finales à Paris.

C’était le feu, pendant la préchauffe déjà avant que l’événement ne commence, ça part en petite « battle » de danse improvisée dans le public. J’ai failli rentrer dans le cercle mais je ne voulais pas « outshine » l’événement alors je suis resté en observation.

L’événement commence par 4 « battles » à éliminations. Plusieurs profils de rappeurs se présentent, Piedro, était chaud mais venait de tirer sur le niacks (surement trop fort). Cela a affaibli sa performance mais le man était chaud. Placement décalé, humour décalé, flow rebondissant sur la prod. « Et puis tu es vraiment petit Widdle, si je cale un low kick sur toi ça fait un Middle ».

L’archïtexte était un champion des multi-syllabiques. Des rimes multi-syllabiques ce sont des rimes qui s’appuient sur les voyelles des trois dernières syllabes des mots « La meilleure équipe c’est Dynam’hit, Bien plus épique que ce que tu imagines, Je suis le plus chaud tu le sauras que si tu vis ma vie, si tu ne l’as pas écouté va saigner l’album Imany ». Multi en I-A-I.

Les 4 premiers battles se passent en deux rounds :

– 1 minute d’improvisation, 1 image toutes les 30 secondes et il faut improviser dessus et obtenir des réactions du public.

– 1 minute d’improvisation, 3 mots il faut s’en servir pour improviser.

Pour les départager 3 juges dont Sat l’artificier de la FF !

On a eu des performances délirantes comme celles de SPOK, MALEX KOUS et WIDDLE qui ont su faire crier la foule et retourner les phases de leurs adversaires afin de les prendre de cours.

Les demies finales commencent, les battles ne sont plus les mêmes, le vrai combat commence MAINTENANT !
Premier round toujours, le même, 1 minute d’improvisation sur 2 images.
Et le deuxième round c’est là que ça saigne, c’est à ce moment-là que la tension monte.

120 secondes, 4 mesures chacun pour enterrer son adversaire, tout ça en impro.

Ce qu’on a pu rigoler et crier à ce moment-là, c’était indécent. J’espère que vous assisterez un jour à ce genre d’exercice pratiqué par des gens entraînés et talentueux.

WIDDLE ET KOUS se qualifient pour la finale et sont d’office sélectionnés pour Paris, Malex et SPOK devront prendre la place de l’autre pour continuer l’aventure…

Mais d’abord petite pause pour se remettre de nos émotions…

REDBULL : « PAUSE ? tu crois qu’on connait la pause ? JAMAIS DE PAUSE !! »

REDK débarque pour nous faire un show enflammé de 5 titres avec des chorégraphies et son flow qui enterre la plupart des rappeurs de la scène actuelle. C’était la bonne surprise de la soirée.
Il a turn up la salle, la température est montée d’un cran, il a préchauffé le four thermostat, une grosse dinguerie pour la finale.

Je vous laisserai déguster la finale sur YT « Redbull Dernier Mot » je n’en dis pas plus.

Merci à RedBull de nous avoir invité, la prochaine fois je participe ! C’était bon !

Laisser un commentaire