Live Report : Sneazzy & S.Pri Noir (S&S Tour) – LE MOULIN (24.03.18)

In Live Report by Mathieu Lambert0 Comments

Sneazzy et S.Pri Noir ont fini leur tournée S&S Tour à Marseille ce samedi 24 mars 2018.

Le concert s’est déroulé au Moulin, nous remercions donc tout particulièrement son équipe qui nous a accueilli pour ce concert, ainsi que Newcastle Production.

La collaboration entre ces deux artistes n’est pas nouvelle

Sneazzy, rappeur parisien, s’est fait connaitre au sein du crew 1995. En 2016, il sort son premier EP Dieu bénisse Supersound (DBSS) qui lance littéralement sa carrière solo avec notamment les titres : Ouais Mec, Skurt Cobain ou encore Okkk (en featuring avec S.Pri Noir déjà).

En mars 2017, il sort le volume 2 de DBSS, S.Pri Noir est de nouveau présent sur cet EP sur le titre Évite la.

Le volume 3 suit de près puisqu’il fut disponible dans les bacs dès le mois d’octobre 2017. DBSS3 comporte de nombreux featuring, dont S.Pri Noir bien évidemment.

Personne n’a donc été surpris lorsqu’à l’été 2017 les deux rappeurs ont annoncé une tournée commune : le S&S Tour.

S.Pri Noir, quant à lui, est un rappeur du 20ème arrondissement parisien. Il sort deux EPs en 2014 : Licence to Kill et Le Monde ne Suffit pas, puis feat sur le titre de Nekfeu « Ma Dope » en 2015.
Il enchaine des featuring de qualité avec différents artistes (Black M, Brodinski, Kore, Hologram Lo’ ou encore Alpha Wann) et a annoncé la sortie prochaine de son premier album au cours du concert !

21h : S.Pri Noir, début des hostilités

Les portes du Moulin étaient ouvertes depuis plus d’une heure, le public avait commencé à s’amasser devant la scène et n’attendait plus que le début du spectacle. Ils furent servis lorsque S.Pri Noir rentra avec énergie sur scène, accompagné de Kerby DJ, pour le titre Zeus ! Les bras se levèrent et les mains claquaient au rythme de l’instru. En l’espace de 2 minutes 30, S.Pri a posé le décors pour la suite de la soirée.

Après ce premier morceau, S.pri – seul cette fois – enchaine avec Skywalker, titre plus posé mais percutant repris par une bonne partie du public. Viennent ensuite Millions, puis La Nuit, S.Pri Noir ne perd pas l’accroche de son public, et par une succession habile de ses choix de titres, fait doucement monter le thermostat.

Pour finir, il fait appel à L$30 à la guitare pour le titre Ensemble, rendant le son encore envoûtant. C’est sur cette note de douceur que S.Pri Noir va laisser place à Sneazzy. En moins de 30 minutes, il a réussi à faire varier l’ambiance du public à sa guise. Ça promet.

21h30 : Sneazzy en remet une couche

Le public l’attendait, il fait son arrivée à 21h30 sur l’instru de N17, un son rempli de punchlines qui met littéralement le feu à la salle !

« T’es en prison, même dehors t’es derrière les barreaux du code-barre ;

Si tu veux que je te fasse un dessin ramène-moi le crâne de Pogba »

Après cette première (grosse) bouffée de chaleur, Sneazzy choisi 3afia, titre issu de son EP DBSS2, et fait reprendre certaines de ses phases par le public qui connait presque aussi bien que lui l’intégralité de la chanson.

SNZ qui a pris l’habitude de porter des maillots de foot rétros au cours de cette tournée avait choisi un maillot de la Lazio floqué Alen Bokšić pour sa dernière date. Heureusement pour le public, il a fait preuve de bien plus de précision que ce dernier : en seulement deux sons, la salle est retournée !

Véritable jeu de scène et partage avec le public

Vous l’avez compris, Sneazzy et S.Pri Noir alternent au micro, et se succèdent sur la scène au micro.

Les deux artistes prennent chacun leur tour le temps d’interagir avec leur public. À l’image de Sneazzy qui demande à la salle de se séparer en deux groupes distincts laissant paraitre un couloir vide, arrose le sol, puis lance le signal pour « que les deux côtés se rentrent dedans » sur le départ de son titre Gaddem (Shutdown Remix). Folie.

SNZ et S.Pri ont essayé de faire corps au maximum avec leur public pour cette dernière date. Ils n’ont pas hésité à faire de l’humour entre deux sons, à faire des petites références à d’autres rappeurs de leur entourage, ou même à faire monter sur scène un jeune fan le temps d’une chanson.

Et cela peut se comprendre, l’équipe également composé de DJ Lucky et d’Abou Mondelire terminait ce soir là au Moulin sa tournée. Tout en restant pro, l’esprit était à la décontraction, au plaisir de partager cette dernière scène et ça se ressentait, pour le plus grand bonheur du public !

Les grands classiques toujours autant efficaces

Après cette première partie, S.Pri Noir reprend le micro et nous ramène directement dans son univers avec Highlander, extrait de son album à venir, et nouvelle référence cinématographique après Skywalker. Il se fait rejoindre par Kerby DJ pour un petit interlude dance-hall très bien accueilli par le public avant d’interpréter le titre Baby Gyal qui s’inscrit dans la même lignée musicale. Avant de repartir, il lâche une bombe : Ma Dope, single de Nekfeu sur lequel il a collaboré. Des pogos se forment et malgré ça les passages du sons normalement chantés par Nekfeu sont repris intégralement par les fans.

Les lumières s’éteignent, Sneazzy réapparait sur scène et commence à haranguer la foule. Pas de répit pour le public, l’instru d’une de ses tracks les plus connues retenti : Skurt Cobain. Le Moulin est de nouveau renversé.

Il enchaine ensuite très fort avec Ouais Mec, tout aussi reconnu et repris par le public. Deux de ses plus grands classiques consécutivement : la salle est assommée !

Un final en duo

À 22h15 : les deux rappeurs se retrouvent enfin sur la scène en même temps pour Okk, issu du projet Dieu Bénisse Supersound. On peut alors s’apercevoir de la complicité qui existe entre Sneazzy et S.Pri Noir après tant de collaborations et cette tournée ensemble. On sent qu’ils se régalent, et nous régalent aussi avec Everyday (DBSS3).

Le concert se termine en apothéose à 22h30 sur le son Saturne -single de platine-, extrait du Cyborg de Nekfeu, sur lequel Sneazzy et S.Pri Noir sont en featuring. Le couplet de Nekfeu est une nouvelle fois repris par l’ensemble de la foule chauffée à blanc.

Après quelques remerciements, l’équipe du S&S Tour quitte la scène, les lumières du Moulin se rallument et les fans prennent la direction de la sortie, abasourdis par la prestation des deux rappeurs.

Le travail a été bien fait, et la tournée bien achevée.

Laisser un commentaire