Live Report: Tighten Up Festival @ Cabaret Aléatoire

In Le Mag, Live Report by Rodolphe0 Comments

Myron & E and the Soul Investigators

Lorsque nous arrivons au cabaret, le ton est déjà donné : la scène est déjà toute préparée et parée d’instruments, promesses d’un concert vivant et créatif. Vers 22h15, les Souls Investigators investissent seuls la scène et se saisissent de leur instruments. Ils débutent le concert avec une introduction purement instrumentale où les solos s’enchaînent. Les Soul Investigators donnent le « La » du concert : ça va être groovy et soul.

Et voilà, à peine remis de cette introduction, que Myron et son « backer » entrent en scène. Ça y est le concert va pouvoir décoller. La voix de Myron, suave et grave, colle parfaitement à l’ambiance très soul et chaleureuse que distille The Soul Investigators. Les morceaux sont bien construits, variés et assez énergiques. Le backer possède une voix plus grave qui constraste bien avec celle de Myron. Lors d’un morceau au tempo rapide, ce même backer nous gratifie même d’un rap rapide, d’excellente facture à la manière de Sugar’Hill. Mention spéciale pour le bassiste qui maniait son instrument avec un groove rare.

Enfin, ce que j’ai le plus remarqué, c’est le sourire et l’envie des musiciens. Tous dansaient, se souriaient. Il était évident qu’ils prenaient du plaisir à jouer et ils ne manquaient pas de nous le communiquer.

Un très bon concert, auquel on ne s’attendait pas forcément. Cela permet à l’affiche du samedi soir d’être complète avec ce groupe très soul et groove et The Pharcyde beaucoup plus Hip Hop.

[divider]

The Pharcyde

Nous avions pu les voir en septembre dernier à Marsatac. Ils étaient seulement deux, accompagnés de leur Dj, pour un show de bonne qualité mais pas exceptionnel.

Au Cabaret Aléatoire, Slimkid3 & Fatlip étaient également réunis pour notre plus grand bonheur.

Comme le nom de leur tournée l’indique, Bizarre Ride II, le collectif veut retranscrire son tout premier album, et ce dans son intégralité et dans l’ordre en live.

Le show commence avec l’interlude au piano de 4 Better Or 4 Worse pour ensuite enchainer avec le très bon Oh Shit! histoire de chauffer encore plus la salle. Les titres s’enchaînent, le public bouillonne, le collectif sur scène donne toute son energie, communique beaucoup avec nous. On passe par les classiques, Ya Mama, Passing By Me, Pack The Pipe, qui ravissent le Cabaret Aléatoire.

Nous sommes à 1h de show, l’album est passé en intégralité, mais est-ce pour autant fini ? Bien sûr que non, il était inimaginable d’aller voir un concert des Pharcyde sans passer par leur deuxième album Labcabincalifornia.

20131124_012336

Ils interprètent She Said sur une production différente, mais toute autant réussie. C’est presque la fin, mais personne n’est décidé à se reposer, tout le monde veut donner de la voix une dernière fois, et partir sur une bonne note. La recette des Pharcyde pour réussir cela: Drop + Runnin’ pour dire au revoir à la scène marseillaise. Le public est comblé, nous sommes comblés.

Ils finissent ce concert en laissant tourner quelques gros hits bien Old School (2Pac, Notorious, A Tribe Called Quest, etc…) avant de disparaître un par un de la scène avec des « merci et au revoir » assez approximatifs.

Une performance bien mieux réussie qu’en septembre dernier, les Pharcyde n’ont rien perdu de leur talent.

Laisser un commentaire