Massilia Sound System, la voix Phocéenne

In Dynam'hit-à-brac by Tom Lucas0 Comments

Aujourd’hui j’aimerai vous faire découvrir ou redécouvrir un groupe de musique pas comme les autres. Un groupe de musique né au coeur de la cité Phocéenne et que tout bon Marseillais qui se respecte a déjà écouté au moins une fois. Je parle bien sur de Massilia Sound System !

Fondé en 1984 à Marseille (bien sûr !), le groupe de reggae Marseillais est composé de divers artistes tels que Papet J, Moussu T ou encore Gari Grèu et compose depuis maintenant plus de 30 ans des musiques aux sonorités reggae, indienne, drum’n’bass, électronique ou encore rock depuis peu.

Leurs chansons, reconnaissables dès les dix premières secondes d’écoute, font vibrer les Marseillais depuis plusieurs générations.

On retrouve parmi leurs signes distinctifs les multiples références à la cité Phocéenne et à la Provence en général , leurs paroles en Occitan (que peu de monde comprennent), et bien évidemment leur accent Marseillais qui vient s’ajouter à la mélodie et qui donne ce parfait mélange dont on ne peut se lasser. Parmi leurs grands classiques on peut citer « Dimanche aux goudes« , « Au marché du soleil » ou encore « Mais qu’elle est bleue« ; trois chefs-d’œuvres qu’il fait bon d’écouter n’importe où, mais tout particulièrement au bord de l’eau sous le soleil Marseillais et accompagné d’un bon jaune.

Mais, au delà de faire juste de la musique pour égayer les gens et transmettre les valeurs des Marseillais à travers le monde, Massilia Sound System s’est toujours très impliqué dans la vie culturelle de la ville, proposant de nombreux concerts associatifs et autres événements chaleureux qui embellissent et qui donnent une autre image de Marseille que celle relatée par les médias.

Qu’on aille passer un dimanche aux goudes, que la ville soit malade ou qu’on aille se promener sur le port, il fait toujours bon d’écouter Massilia Sound System, et « mefi » pour les quelques uns qui ne seraient toujours pas convaincus, je les invite à venir passer un été à Aïollywood !

 

 

 

Laisser un commentaire