Ninho – Live Report

In Live Report by Youri bouratroff2 Comments

Vendredi 2 mars Ninho nous a eu! Il a mis la salle du Moulin à l’envers!

21:30 pas de première partie, le jeune rappeur de 21 ans, passé de jeune espoir à tête d’affiche du rap français en 2 ans, certifé double disque de platine avec son premier album studio Comme Prévu, monte sur scène avec son acolyte backeur une heure après l’ouverture des portes de la salle et commence les hostilités. Une salle marseillaise d’ailleurs remplie et en feu dès son arrivée. Sur scène le rappeur du 91 est vêtu de son t-shirt blanc « NI » et paire de lunette de soleil. Sans perte de temps ce dernier commence très fort avec une série de banger dont  Binks to Binks part. 1.

Les sons du rappeur parisien font immédiatement chauffer le public qui connait les paroles de chaque son par cœur et chante à l’unisson.

La salle du Moulin est agréable dans la mesure où l’on arrive à distinguer l’artiste sans trop de difficulté peu importe où l’on se situe. Nous avons pu être suffisamment proche de l’artiste et en même temps en pleins milieu des pogos générés par le public. Le lieu dispose de deux salles, une grande et une petite. Ce vendredi là, la grande salle a évidemment donné place au concert. Quant à la petite salle située à l’entrée, elle a laissé place à un stand de vente des produits de l’artiste tels que des t-shirts, pulls, casquettes, goodies, tous avec l’inscription « NI ». Dans la salle il y avait une majorité de public masculin, casquette et pull à capuche, la plupart entre 17 et 20 ans. C’est aujourd’hui la tranche d’âge qui écoute en majorité du rap. Le rap devenu en quelques années le style de musique le plus écouté en France. Cependant, la présence féminine est au rendez-vous. Par petits groupes éparpillés dans la salle, elles chantent chaque son connaissant toutes les paroles à la lettre comme si elles étaient RapGenius.

L’artiste accompagné de son backeur pose sur l’instru et non pas en playback. Son débit, son flow et sa voix charismatique suffisent à nous partager un show de haute qualité sonore.

Par rapport à ses précédents projets, ce dernier album a beaucoup plus de musicalité et c’est voulu par l’artiste. Aujourd’hui Ninho est très bien entouré. Suite à la création de son propre label : Mal Luné Music il sait qu’il peut compter sur une équipe de qualité qu’il a lui même bâtie. Le rappeur parisien sait bien que Ninho ce n’est plus juste un rappeur mais une véritable entreprise. Il voit le rap comme un business et pense déjà à préparer sa retraite … mais pas de si tôt.

Tout au long du concert, nous avons eu le droit à certains tracks de ses mixtapes précédentes comme  Pour Nous, Tout Ira Mieux, Dis Moi Que Tu M’aimes. Et bien évidemment Ninho a interprété quelques featuring comme son monstrueux couplet sur le son de Fianso Longue Vie, et le single Madre Mia avec Sadek aujourd’hui certifié single de platine, ainsi que la plupart des sons de son dernier album.

En parlant de featuring, une collaboration entre Ninho et SCH pourrait voir le jour. De nombreuses photos des deux rappeurs ont fait surface, notamment une photo sur le compte instagram du producteur de SCH confirmant ainsi leur collaboration. Ce morceau sera surement présent dans le prochain album de ce dernier. Depuis le succès de son dernier album, Ninho est de plus en plus sollicité et apparaît dans de nombreux projets différents comme l’album Affranchis de Fianso, R.I.P.R.O 3 de Lacrim et aussi la mixtape Confidentiels de YL.

Après une courte pause au milieu du concert, N.I reprend le concert comme il l’avait commencé, TURN UP. La pause n’a pas refroidi le public car pendant ce temps là le Dj est resté sur scène et nous a offert quelques autres bangers de rap français et anglais. Le son de Big ShaqMans Not Hot a mit tout le monde d’accord et n’a fait qu’augmenter la température de la salle avant le retour du rappeur.

Le natif de 91 a su organiser son concert en interprétant une série de banger puis couper avec des sons plus mélodieux. Il a performé solo à l’aide de l’autotune qui s’est faite ressentir mais qui n’a pas entaché sa performance tellement celui-ci maitrise ce logiciel sur scène, alternant les sons violents et d’autres beaucoup plus posés. Nous avons pu assister au changement d’atmosphère entre le morceau Dis moi que tu m’aimes et le morceau Longue Vie. Un séisme à immédiatement secoué la salle sur ce dernier.

Sur scène, le rappeur paraît serein et en pleine forme. Fort du succès commerciale qu’a pu avoir ses deux derniers projets, il ne souhaite pas s’arrêter là. Il envisage surement d’enregistrer une nouvelle mixtape sous le nom de M.I.L.S 2. C’est notamment la mixtape M.I.L.S. (Maintenant ils le savent) qui l’a propulsé au devant de la scène. Pour ce nouveau projet il semblerait qu’un featuring avec MHD pourrait se faire car les deux artistes se sont croisés en studio. A voir si ce morceau sera sur la mixtape de l’un ou l’album de l’autre. En tout cas Ninho semble avoir trouvé son rythme, très sollicité et très productif à la fois, il enchaine tout cela avec beaucoup de lucidité.

 

https://platform.twitter.com/widgets.js

L’artiste interagit pendant le concert avec le public en confrontant ceux de gauche, ceux du milieu et ceux de droite. Il n’a pas hésité à faire monter sur scène ses collègues marseillais de la Caste (Marseille) et de Sevran (Paris) sur son titre Roro. Il rassemble des gens issus de deux villes historiquement rivales en de nombreux domaines montrant ainsi une belle preuve d’unité par la musique.

Pour clôturer le concert, ce sera Mamacita pour apaiser une dernière fois le public bouillant toute la durée du concert. Une prestation solide qui confirme que Ninho est un rappeur qui en a encore en réserve et promet encore de nombreux morceaux et albums minutieux et de très haute qualité.

En partant il scande sa fameuse gimmick « Tiens, tiens, tiens, tiens, retiens ».

Merci au Moulin, notre partenaire, de nous avoir permis d’assister à ce concert mémorable.

Comments

  1. Superbe article ! Du bon boulot !

Laisser un commentaire