Panda Dub, second souffle sur la scène dub

In Le Mag, Musicales by Anaïs Durand0 Comments

Panda Dub ne se nourrit pas de bambous et n’est pas en voie de disparition. Lyonnais d’origine, cela fait maintenant 11 ans que l’artiste s’est imposé sur la scène dub française et internationale, envoyant une bonne décharge de basses massives. Reggae roots, stepper anglais et électro dub à la française sont autant de styles musicaux qui influencent ses compositions. Savant mélange de samples ethno, électro percutant, aux textures envoûtantes et aux rythmiques lourdes, Panda Dub est un véritable colosse du dub avec plus de 300 dates et sept albums à son actif.

 

Voici quelques liens renvoyant vers les musiques qui ont marqué selon moi ses plus grands albums :

 

Jungle Call de l’album Born 2 Dub sorti en 2007 :

 

Natural Mystic de l’album Antilogy sorti en 2011 :

 

Smile is the key de l’album Psychotic Symphony sorti en 2013 :

 

Après deux années de tournées à travers le monde et six mois de création, Panda Dub a sorti son album The Lost Ship en avril 2015. Véritable carton, cet opus a provoqué une tournée dans toutes les plus grandes salles de concerts et festivals européens (Dour Festival, Garorock, Télérama Dub Festival…) avec un live qui a marqué un tournant dans la carrière du musicien. En effet, Panda Dub a su s’entourer d’artistes talentueux ainsi que d’une équipe de techniciens pour la création scénographique afin de délivrer aux spectateurs une création magique. Voici le lien vers le fameux son à ne pas manquer de cet album Mayd Hubb meets Joe Pilgrim Tribute to Yabby You Panda meets Jamma Dim REMIX :

 

En mars 2017, Panda Dub revient en force avec un nouvel album Shapes and Shadows, distribué par le label ODGProd, continuant son exploration en solo pour délivrer un nouveau live d’une énergie folle, pour notre plus grand plaisir. Le titre Shankara est selon moi le plus grand succès de cet album :

2018 marque enfin un tournant avec un tout nouveau show intitulé Circle Live. Sublimé par une scénographie unique composée de cercles lumineux, Panda Dub offre un véritable spectacle à ses fans avec un rayon infiniment variable de basses et d’influences. Avec ce nouveau live visuel, cet artiste nous transporte dans ses sphères sonores. L’énergie circule sans fin.

 

Panda Dub fait sans conteste partie des artistes qui prouvent que le Dub français est plein de ressources et de bonnes surprises.

 

Quelques dates clés pour ne pas manquer Panda Dub cet été !

 

  • Vendredi 22 juin aux Solidays sur la scène de l’hippodrome de Paris-Longchamp.

 

  • Et enfin à MARSEILLE le 7 septembre à l’esplanade du J4.

 

 

 

Laisser un commentaire