Le renouveau du rap belge #2: la percée de L’Or du Commun

In Chroniques d'Albums, Dynam'hit-à-brac, Musicales by Pierre-Alexandre Martini0 Comments

 Après un premier volume sur Roméo Elvis, il me semblait tout naturel d’enchainer sur ses grands potes qui sont en quelques sorte à l’origine de son succès : l’Or du Commun. Ils font aujourd’hui figure de référence dans ce nouveau cadre du rap belge qui trouve un certain écho dans l’hexagone. Il est temps pour vous de les découvrir. 

Fondé en 2012 à Bruxelles, l’ODC est composé à l’heure actuelle de 3 rappeurs : Loxley, Primero et Swing. (Le 4ème mousquetaire nommé Félé Flingue a quitté le groupe début 2017 à cause de différents artistiques avec les autres membres du crew). Pour en revenir à la relation toute particulière de l’ODC avec Roméo Elvis revenons en au premier projet de ceux-ci nommé L’Origine et sorti en septembre 2013 sur lequel ils convient l’interprète de Drôle de question qui bénéficiera d’une visibilité montante en parallèle du succès du premier projet du groupe.

Roméo n’oublie d’ailleurs pas de lâcher une dédicasse dans Morale 2 sur le son Agora aux mecs qui sont devenu au fil du temps ses meilleurs potes :  « Au départ j’voulais juste faire un feat. avec l’ODC, ils m’ont dit « mec fais un jet-pro », j’ai dis OK tu connais la suite du procédé, Bruxelles est devenue jungle monopole j’ai possédé ».

A son tour Roméo Elvis les convie sur 4 tracks de son premier projet Bruxelles c’est devenu la jungle (mais ça on vous en parle déjà ici). Depuis comme on peut le constater la collaboration entre l’artiste et les ODC est toujours très étroite et fructueuse. Du festival des Ardentes à celui de Dour, les rappeurs aux flows aériens éclairent Bruxelles et le sphère du rap francophone de par un lyrisicime poussé et des rythmes qui percutent et une horde de zoulous derrière comme diraient leurs collègues des regrettés parisiens de 1995 crew. En parlant d’eux, Loxley de l’Or Du Commun avait d’ailleurs dit à juste titre « Dès 2010, en France, il y a eu une vague de groupes comme l’Entourage, 1995… Tout à coup, les Blancs avaient le droit de rapper ».

Coté projets maintenant on en compte aujourd’hui 3 dont un qui est sorti il y a un mois de cela. Ce qui différencie cependant l’ODC des autres groupes de rap de la scène francophone actuelle c’est les sonorités presque exotiques qui caractérisent leurs instrus. Tous les sujets passent à la casserole et ce avec une aisance incroyable cristallisée dans des textes peaufinés comme il faut pour convaincre. Dans l’Origine on retrouverait meme un peu de NTM au travers de l’instru et du flow. Comme vous pourrez le voir, les membres de l’ODC sont également très bon dans l’art de produire des clips à leur image : dans une chillance totale.

2013 : l’Origine

(en téléchargement gratuit ici)

2015 ; l’Odyssée

(en téléchargement gratuit ici)

2017 : Zeppelin.

Voici donc une playlist de 10 sons condensée des meilleurs tracks de chaque album pour vous permettre d’en découvrir un peu plus sur ce groupe qui va surement encore faire couler beaucoup d’encre dans les mois à venir et ceci notamment après leurs passages aux festi estivaux tels que Couleur café (à coté du génial Demi-Portion d’ailleurs) et d’autres scènes pas encore dévoilées mais on a peu de mal à croire qu’il est probable qu’on les aperçoive du coté d’une petite commune située en région Wallone dans la province du Hainaut du 12 au 16 juillet prochain… ici.

En bonus, le son qui ma permis de découvrir le groupe et qui vous permettra de passer une journée des plus détentes…  LE CHILL 2

Laisser un commentaire