« Résiiiiiste, prouve que tu existes »

In News by Canelle Leynaud0 Comments

Après avoir lutté et résisté à son cancer, France Gall, icône de la chanson française des années 80, nous a quitté le 7 janvier 2018, et laisse derrière elle des chansons mémorables qui seront preuve de son existence.

En 1965 la jeune artiste remporte l’Eurovision avec son célèbre tube Poupée de cire, poupée de son, et ce prix permettra à sa carrière de décoller. Écriture de comédies musicales, collaboration avec Serge Gainsbourg, France Gall, n’aura cesser de se renouveler. Cependant au moment où sa notoriété ne cesse de grandir en Allemagne c’est bien sur le territoire français que la jeune artiste n’arrive plus a séduire les foules.

Mais sa rencontre avec son mari Michel Berger sera un bouleversement pour sa vie musicale. Leur amour aussi fort que celui de la musique aura donné naissance à ses premiers enregistrements, son premier album, et le début d’une longue carrière.

Car quel que soit notre style de musique qui n’a jamais fredonné l’histoire d’un pianiste bien plus à l’aise debout qu’assis, ou chantonner « qu’elle a elle aaa tutututu »

A la mémoire d’une artiste française qui a su traverser les années et qui ne cessera pas de nous faire vibrer.

Poupée de cire, poupée de son

Il jouait du piano debout

Ella, elle l’a

Viens je t’emmène

Laisser un commentaire