SÉLEC’SONS du 22 Février 2015

In Le Mag, Selec'sons by Theo G0 Comments

La soirée disco du mercredi te hante encore, tu as envie de butter Claude François et ses acolytes ? Dynam’hit l’a bien compris et se charge de te faire oublier tout ça avec une petite Sélec’sons hebdomadaire aux petits oignons.

On commence avec un retour controversé de Lil’ Kim : c’est sur une production très électronique, très moderne que se trame le morceau Trap Queen. Celle qu’on percevait comme la reine du rap old school (notamment par le prisme de son album Hard Core en 2007) fait maintenant usage du vocodeur et de passages chantés. Libre à vous de juger !

 

 

Sufjan Stevens revient après de longues années d’absences et d’étranges expérimentations sonores en tous genres. No Shade in the shadow signe un merveilleux retour aux sources pour le songwriter américain : arpèges délicats et mélodies susurrées sont au rendez vous sur ce premier extrait de Carrie & Lowel prévu pour fin mars

 

Iqulah, grand artiste Roots Jamaïcain est de retour avec son album Food for Thought dans lequel il rempli avec brio sa mission d’ambassadeur Rasta auprès de l’ONU. Musicalement, ce dernier conserve son talent sans partir dans la démagogie institutionelle  avec des lyrics toujours aussi inspirées ! À écouter d’ici peu .

BigFlo & Oli, ces deux jeunes fréros issus de la ville rose ne cessent de nous impressionner par leur talent qu’ils entretiennent depuis quelques années déjà et qui prend de plus en plus de maturité. Ca tombe bien, leur premier album arrive et voici le deuxième freestyle d’annonce qu’ils nous proposent, après avoir rappé sur du Booba, ils s’attaquent à la ville de New York. Grosse mention à Oli, le plus jeune des deux, dont le couplet est un condensé de punchlines de haut niveau.

 

Un peu tard mais immanquable. John Carpenter le roi de l’horreur (Halloween, …) s’est révélé depuis quelques années comme un artiste electronica accompli. Et pour preuve Lost Themes sorti cette année chez Sacred Bones Record nous prouve que l’américain manie parfaitement les synthés pour un résultat forcément à l’image de ses films, classe et glacial.

 

Jacco Gardner, le nouveau prince de la pop psychédélique comme l’avaient qualifiés de nombreux médias est de retour avec un nouvel album toujours aussi planant. Il s’intitule Hypnophobia et sortira le 4 mai prochain. Mais en attendant voici son premier morceau !

 

Autre surprise de la semaine, la réapparition de Kevin Shields, illustre leader de My Bloody Valentine qui ne nous fait malheureusement pas encore part d’un morceau de leur prochain album mais plutôt d’une collaboration aux percussions et bruitages sur l’EP de Le Volume Courbe, groupe de pop basé à Londres.

On attendait beaucoup de nouveaux projets pour cette année et nous sommes servis avec l’annonce d’un second album pour le trio Metz. Après pratiquement plus de 20 mois de tournée consécutive les américaines reviennent chez Sub Pop après un premier album d’une puissance de frappe foudroyante.
Acetate au clip assez fun, est en la première cartouche.

 

C’est certainement la meilleure nouvelle de la semaine. Il aura fallu attendre douze ans. Après leur dernier album, Think Tank, en 2003, Blur revient avec The Magic Whip, dont le groupe a annoncé sur Facebook la sortie le 27 avril. Ce huitième album a été enregistré dans un studio de Hongkong en 2013. Un premier extrait a été mis en ligne. On vous laisse apprécier !

 

Et cette sélec’sons se clôture ainsi… Beaucoup de come back d’artistes talentueux à noter cette semaine dans des styles variés. On se retrouve dimanche prochain pour de nouvelles découvertes !

Laisser un commentaire