THE GAME @CABARET ALEATOIRE – LIVE REPORT

In Le Mag, Live Report by Léo Moja0 Comments

La semaine dernière, Dynam’Hit s’est rendu au Cabaret Aléatoire pour le concert de la star de Compton (LA) : The Game. Voici notre Live Report !

Vendredi dernier, le Cabaret Aléatoire à ouvert ses portes à l’un des meilleurs rappeurs de Compton en Californie, ville berceau du rap gangsta, le célèbre rappeur The Game. Pour récap, le rappeur de 37 ans a collaboré avec les plus grands du milieu comme avec Dr Dre qui l’a intégré à G-Unit au coté de 50 centEminem, Snoop Dogg et son cousin Nate Dogg, Ice Cube, Kanye West, Busta Rhymes, Drake… Vous l’aurez compris, la carrière de l’artiste est largement fournie !

C’est l’album The Documentary, sorti en 2005, qui a lancé le phénomène The Game avec ses deux singles devenus des classiques du rap américain que son How We Do et Hate It or Love It, les deux en featuring avec 50 cent !


The Game a entamé en 2016 une tournée, 1992 Block Wars Tour, axée sur la sortie de son dernière album : 1992. Pourquoi 1992 ? En référence à une année tourmentée à LA avec les émeutes meurtrières de Los Angeles (image d’archive).


Pour le passage en Europe du 1992 Block Wars TourThe Game s’est arrêté pour 2 dates en France, le 08 à Lyon et le 09 au Cabaret Aleatoire donc à La Friche Belle de Mai. A l’occasion de son tour, The Game a ramené avec lui quelques jeunes rappeurs qui se sont relayés à tour de rôle pendant la première partie.

La foule accroche dès le début sous les « mutherfuckin », « nigga », « fuckin » ou autre « Yo yo yo » en fin de phrase de ces jeunes américains. Les  premiers bras se lèvent et des sifflements commencent à retentir, une vingtaine de personnes allument même leur briquet ! L’ambiance est alors déjà très présente dans une salle bien remplie, il est alors 21h30.

Après le passage des premiers rappeurs, des instruments sont amenés sur scène. Environ 5 musiciens prennent possession des synthés, de la batterie et d’une bass, accompagné par un Dj passant quelques classiques comme Gin and Juice de Snoop Dogg ou du plus récent comme Rack City de Tyga. La performance des artistes consiste alors à apporter quelques notes et accords sur ces musiques cultes provenant principalement de la Côte Ouest (West Coast). Tout comme le public je suis un peu perplexe, les minutes défile lentement sur mon téléphone 21h50, 22h, 22h10, 22h20…

Il faudra attendre tout de même 22h30 pour que l’objet de notre venue arrive sur scène !

The Game débarque sur scène avec un gros sweat shirt, la foule oublie en un instant l’attente qu’elle vient de passer et s’enflamme ! Après deux trois mots le californien commence par les morceaux de son nouvel album comme The Juice (au-dessus), Savage Lifestyle et 92 Bars. Entre temps il lance un « F**k Donald Trump » que le public se met à suivre immédiatement. C’est un véritable show qu’entame le rappeur. Après environ 25 minutes plutôt intenses, The Game réclame un truc à boire. Un mec sur scène lui passe deux bouteilles de Cîroc (une vodka très appréciée par les rappeurs). The Game en tend une à un des rappeurs qui l’accompagne sur scène et descend la sienne cul sec. Bien arraché il arrive quand même à enchaîner sur How We Do, impossible d’avancer, la température dans la salle monte encore ! L’ex rappeur de G-Unit se met en débardeur et montre au passage son corps couvert de tatouage. Il continue sur Hate It or Love It avant de mettre fin au concert et de retourner en back stage.

Le passage de The Game sur scène n’aura donc durée que 40 minutes… Un mec à coté de moi fait une remarque à son pote « 40€ pour 40 min ! ». C’est vrai, le passage de The Game aura été expéditif mais je peux vous assurer que c’était 40 minutes vraiment violentes, son rap est toujours le même et ça régale !

Merci le Cabaret Aléatoire !

Laisser un commentaire