Top des pépites de la rentrée

In Dynam'hit-à-brac, Pép'hits, Tops by Anna Virolle0 Comments

Amis mélomanes,
A mon tour de vous faire découvrir mon univers musical en vous proposant, mes dernières pépites musicales de la rentrée. Etant assez éclectique, laissez moi vous faire voyager entre différents styles musicaux. Alors qui que vous soyez, amateurs de Jungle, de DnB, de House, de Minimal, de Techno, ou encore de Hip Hop, ces tracks ne pourront que vous régaler et enrichir vos playlists.

Commençons notre tour par un grand nom du Hip Hop : Skyzoo de son vrai nom « Gregory taylor« 

Entièrement produit par Apollo Brown, « The Easy Truth » est un des meilleurs du moment selon les grands fans de hip hop old school. Skyzoo, grand rappeur américain depuis le début des années 2000, est considéré comme l’un des meilleurs de sa génération. Il n’a en effet pas chômé depuis ses débuts en 2002 : publications de nombreuses mixtapes, collaboration avec divers artistes (Jill Scott, Wale, Lloyd Banks, Dr Dre, John Legend, etc), participation à des tournées à travers différents continents (Asie, Europe, Afrique, Autralise). Influencé par de grands noms tels que Notorious B.I.G, Jay Z, Nas, Big Daddy Kane, ce rappeur a su prouver sa valeur et convaincre son public.

A Couple Dollars sorti en septembre sur l’album «The Easy Truth » en featuring avec ce rappeur aux origines portoricaine : Joell Ortiz, nous régal avec un beau mariage entre instrus de Detroit et New York : les deux artistes montre le monde tel qu’ils le voient, le monde dans lequel ils ont grandit.

Enregistré et produit à New York, un album aux influences Hip Hop…

Roots to Jungle…

Ed Solo, mon artiste fétiche de ce genre particulier nous délivre le temps d’un instant une track dynamique et ensoleillée.

Ce producteur prolifique londonien, est le plus connu pour sa collaboration avec de nombreux artistes (Deekline, Krafty Kuts, Brockie, etc). « Jedi de la science sonore », personne ne créer une telle symbiose entre percussions de Drum n Bass et sonorités reggae. Il nous transporte dans un univers décadent aux rythmes des basses et des notes exotiques envoutantes.

Fraichement sorti sur le label Jungle Cakes, réunissant Ed Solo et son acolyte Dj Deekline, le Dj nous transporte le temps d’un instant, pour une rencontre explosive de vibes jungle. Ce subtil mélange entre reggae, bass et jungle est devenu sa spécialité, il le fait avec perfection, et n’en finit pas de régaler les fervents admirateurs de cette communauté. Accompagné de Spyda, ce Dj tout droit sorti des clubs de Washington, nous révèle dans ses sets un cocktail des meilleurs morceaux de disco, house, Hip-hop et bien d’autres encore.

Plongez dans un univers tropical et laissez vous porter par les sonorités liant reggae et Drum’n Bass afin de vibrer au rythme de la JUNGLE…

Encore récent sur la scène mais à ne pas sous-estimer, ce Dj australien commence à se faire un nom dans l’univers de la musique électronique grâce à ses tracks deep house entraînantes. Fortement influencé par les aciéries de la classe ouvrière de sa ville natale, sa musique explore les racines de house et techno. On pourrait qualifier ses musiques comme « céleste ».

Son ascension rapide est un réel exemple du pourvoir des réseaux internet. Il a réalisé 3 EP, vendus au cours des 6 derniers mois, et a déjà collaboré avec des labels tel que : Collect-call et 1080P.

C’est sur son dernier EP que je souhaiterai vous orienté, I Just Wanna sorti très récemment sur le label Hot Haus Rects. Sa track Kalumbo, mélange rythmiques techno à des voix envoûtantes.

Je vous conseille d’écouter son EP intégralement, un régal, du grand Mall Grab

HNNY (prononcé « honey ») est le nom de scène du producteur et Dj suédois Johan Cederberg. Il a sorti de nombreux EP sur le label suédois Local Talk, et libère maintenant des tracks sur son propre label Puss.

Son style intègre souvent l’échantillonnage vocal de l’Amérique entre autres formes d’échantillonnage ésotérique. Un enchainement de percussions qui se chevauchent les unes aux autres pour un rendu très groovy. Bonne house aux rythmiques entrainantes sorti sur le label Local Talk, mondialement connu comme source fiable de house aux influences jazz, soul et fu

Cette nouvelle version exceptionnelle est la troisième d’une série d’albums retravaillés où un artiste très proche du label est invité à retravailler, remixer et ré-editer leur track préféré du label. Sur les traces des artistes comme HNNY et Kyodai, qui ont compilé les deux premiers dans la série, il est maintenant temps pour le Dj et producteur américain, Jacques Renault de mettre son empreinte sur le catalogue de Local Talk.

Basé à Brooklyn Jacques Renault est un DJ globetrotter qui dirige également le label Let’s Play House. Il n’a jamais sorti de track sur le label Local Talk mais étant un ami proche des membres du label, cette version a prouvé qu’il avait sa place dans cette famille.

Jacques Renault est reconnu pour retravailler et ré-éditer des tracks alors si celle la est la première que vous entendez de lui, il deviendra bientôt votre producteur favori.

Sorti sur le label Amphia, Dubtil Etape EP, atteint de nouvelles perspectives musicales de la musique éléctronique. Le titre Indoieala, reste dans la tête avec ses lentes voix en décompositions liés aux simples percussions diaboliques. Un voyage spacial le temps d’une track.

Le label Amphia regroupant : Vlad Caia et Cristi Con’s a encore frappé nos étagères avec une nouvelle chaleur. La connexion house minimale roumaine est de retour, et ils ont recruté nouveau venu, Dubtil, pour rejoindre leur collectif.

Dubtil fait partie des artistes les plus emblématiques de la scène house/techno roumaine. Remarqué par ses sorties sur Metereze et Amphia, par son mix pour la Fabric en 2014, et ses B2B sans fins avec Raresh, Radhoo ou Cézar.

« Indoieala« , est sans aucun doute la track minimal classique spaciale de cet EP.

Wata Igarashi a rapidement émergé comme l’un des plus grands DJs et producteurs du Japon. Il explore le côté plus profond de la techno par EPs bien reçus sur Midgar, The Bunker NY, et le label Bitta.

Ce Dj travaille en tant que producteur et les compétences qu’il a développées à travers son travail se reflètent dans ses productions, qui se distinguent par leur sensation subtile et soigneusement polie. Igarashi poursuit un son similaire dans ses sets, le développement d’une prise distinctive de la marque plus psychédélique pour laquelle la techno japonaise est reconnue.

Igarashi a fait valoir que ses compatriotes ont un penchant pour la raffinerie ; « Moods of Machine » ne fait pas exception. Ses quatre tracks de l’EP partagent les mêmes caractéristiques de ses précédentes œuvres : rythme rapide et cru.

Voodoo Woman, sorti sur la Label BlueSpirit, l’EP est appelé Classic Cuts Vol 1. Propriétaire du label Mosaic, Steve O’Sullivan qui produit des sons entre house et techno.

Avec Moritz Von Oswald et Mark Ernestus comme étant ses principales sources d’influence, Steve O’sullivan, produit des tracks très minimal sur son label Bluetrain et Green, montrant son amour pour les sons subtils et les effets dub.

Egalement connu pour ses réalisations sur le label Bluespirit pour lesquelles il a collaboré avec Ben Sims, Lee Grainge et Russ Gabriel. La légendaire série des EP Bluespirit résonne très house par rapport à ses autres tracks mêlant sonorités profondes de minimal, dub et techno.

Sorti sur le Label Mule Musiq, l’EP de Frankey & Sandrino, Leap, nous fait faire un détour croustillant par la tech house. Mule Musiq présente les débuts du duo allemand Frankey & Sandrino sur le label. Avec Leap, ces acolytes fournissent deux solides pistes de futur house hypnotique.

Une subtile production tech-house des habitués du label Innervisions, plus swing sur la track Leap avec le carillon, suivi de basses plus graves pour « Hubble »

Avec de nombreuses sorties sur des labels tels que : Drumpoet community, Innervisions, Kompact, on peut dire que ce duo allemand  a gagné le respect du Label Mule Musiq. Leap est une track rythmée par de la house cosmique bien granuleuse et numérisée que nous rappelle le style du Dj Omar S.

Tout deux résidents du Butan Club, et rassemblé par une passion commune, ce duo allemand s’est réuni dans un studio et a commencé à développer son projet éponyme à la fin de 2010 en soulignant leur soif de rythmiques profondes et mélodiques. Ils ont également produit une paire d’EP sur les label Mood Music et Four.

Laisser un commentaire