Top Videos 2013 by Dynam’hit

In Dynam'hit-à-brac, Le Mag, Tops by L'Equipe Dynam'hit0 Comments

En 2013 et plus que jamais, le clip vidéo joue un rôle déterminant dans l’affirmation de l’identité des artistes. Que sa sortie soit simultanée à celle du son ou qu’il soit réalisé plusieurs mois après (comme ce fut le cas Waiting For a Sign de Scratch Massive feat. Koudlam), il alimente la visibilité non seulement des acteurs de la scène musicale, mais aussi celle des réalisateurs. C’est en effet à ces derniers qu’incombe la tâche délicate de faire passer visuellement les émotions induites par le morceau. Travail délicat, certes, mais cette année 2013 aura vu éclore de véritables pépites audiovisuelles, que l’équipe de Dynam’hit réunit aujourd’hui en un top 10  grâce auquel yeux et oreilles peuvent enfin entrer en communion.

 

Kaly Live DubAllaxis

Multiplicité du passager, montée en puissance dans le surréalisme, beat respecté au poil, interludes de changement graphique, le tout donne une vidéo schizophrène, efficace, déroutante.

 

 

Midnight Juggernauts – Systematic

L’année 2013 aura été celle du chat. Mais là, ce n’est pas de Grumpy, Lil Bub ou autre star féline dont on parle. Non, ici c’est la crème de la crème, le gratin du chat, oui, le Beau à l’état pur. Pur plaisir visuel d’une salade de beaux gosses quadrupèdes.

 

Scratch Massive ft. Koudlam – Waiting for a Sign

Un son d’une puissance indéniable pour une épopée guerrière post apocalyptique. Certes , c’est des gamins dans la jungle, mais c’est pas des Mowglie. Mettre en scène la loi du plus fort appliquée à une tribu d’êtres insouciants, c’est le pari relevé par Edouard Salier. On repousse les limites en laissant transparaître une violence accumulée. Efficace.

 

Atom For PeaceIngenue

Le décor est posé, c’est bien la danse qui est à l’honneur ici. La puissance du clip réside en ce contraste saisissant entre le son et l’image, son qui a priori ne porte pas  à cette performance chorégraphique. Travail sur la dualité, sur la contraste et la fusion sur scène, sur le genre : cocktail subtile et réussi.

 

The Lanskies Move it

T’as envie de courir dans les champs de verdure sous un ciel bleu bleu bleu comme tes yeux, heiiiiin ? Nous aussi, et on se met en jambes sur ces sonorités plus qu’entrainantes, on enfile notre short flash et notre nœud pap’ et on suit le mouvement. Allez, viens, on est bien !

 

Flynt feat. OrelsanMon pote

Un bel hommage à l’amitié rendu par  le duo Flynt – Orelsan, ça donne une vidéo qui condense les potos mythiques de l’histoire du cinéma. On vous donne les plus faciles, à vous de faire le reste. (Jules Winnfield & Vincent Vega / Vinz & Said / Agent K et Agent J / Forrest Gump & Lieutenant Dan / Raoul Duke & Maître Gonzo)

Mac Miller (ft. Schoolboy Q)Gees

Gros travail  de l’image chez Mac Miller, on joue sur les couleurs, on pose un son bien ghetto rehaussé par un visuel psyché.  De là, menthe religieuse complètement chéper au pipi tye & die, en passant par les yeux lazer, on nous plonge dans un bon gros délire sous acide, et on en redemande.

Tame ImpalaMind Mischief

Mind Mischief prend des tournures de fantasme chez Tame Impala. C’est le retour au lycée, l’époque où la moitié de l’école zieute sur cette belle go de prof. Romance imaginaire maladroite, délire nuptial psychédélique, Tame Impala nous envoûte et nous brouille au bord des frontière du rêve.

Laisser un commentaire