Des milliers de tickets vendus dans la minute, une programmation regroupant une partie des plus gros noms de la Techno actuelle, et le tout dans Paris : Bienvenue à la première édition de le Weather Winter, ce samedi 21 février 2015.

Ricardo Villalobos lors du Weather festival 2014

Après le succès de la seconde édition d’été en Juin 2014 et ses 35.000 participants, l’équipe de la Weather qui est parvenue à se faire un nom nous remet ça avec une édition hivernale. Un tel succès qui permet à l’équipe de Surpr!ze de faire languir les festivaliers jusqu’au dernier moment en ne dévoilant pas le lieu de la fête.

Dans le froid de la cité parisienne, c’est un line-up alléchant qui sera chargé de nous réchauffer au rythme de la Techno. Et la Techno, le Weather festival la parle parfaitement en nous représentant tout d’abord son berceau, Detroit, avec trois de ses grands noms : Robert Hood, Derrick May et Kenny Larkin. Ces trois DJs ont largement participé à la création et à l’évolution du mouvement. Pour l’occasion Robert Hood jouera un live dont les sonorités profondes et futuristes seront à l’honneur.

Robert Hood

En ce qui concerne les débuts de la Techno, l’organisation n’a pas non plus oublié son premier ambassadeur français: Laurent Garnier. Le DJ sera à l’affiche pour un DJ Set que l’on espère long et entraînant comme à son habitude. A ses côtés, c’est une grande partie de la scène française qui sera mise en avant. De Lowris à Point G en passant par Dj Deep, ce sont plusieurs générations qui vont passer derrière les platines.

Laurent Garnier

La fin prévue à 8h n’en étant qu’une première étape, la fête continuera au delà avec l’équipe Concrète qui a prévu un after officiel sur sa sombre péniche parisienne. Tout le dimanche, la Techno continuera de ronronner aux oreilles des festivaliers les plus vaillants.

Rédigé par

La Monf'

Défenseur du vrai Hip-Hop, amoureux du rythme et lyriciste babtou // 100% Sport, Matinale, Back2Black