Pour enregistrer cet album, Renaud, unique membre de H-Burns, s’est déplacé aux Etats-Unis et pas dans n’importe quel studio, celui de Steve Albini (Nirvana, PJ Harvey, Pixies, The Stooges entre autres). Pour le coup le quatrième album du Dromois, sorti le 18 Février de cette année, sonne plus américain que français. Et ce n’est pas pour nous déplaire.

Pour Off The Map, Renaud a quitté ses chemises à carreaux de songwriter pour revêtir une veste en cuir plus rock’n roll. La guitare est très présente et puissante. Elle sature et structure tout les morceaux. Mais son coté songwriter n’a pas totalement disparu pour autant. Sa voix un peu nasillarde et ses textes demeurent très convaincants.

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans cet album est la variété des morceaux. Aucune structure des morceaux ne se ressemble et certaines mélodies évoluent de manière forte intéressante (Opposite Way). Le tempo est tantôt lent et aérien (Big Blue) tantôt plus rapide et intense (Wrong Side). Certains morceaux portent toujours l’empreinte folk originelle (Put Your Hand On The right Man) tandis que d’autres peuvent se faire très rock (Six Years). Enfin la guitare acoustique sait même se faire inviter (It’s late).

Voilà, tout ca pour dire que l’on vous recommande chaudement ce bel album rock.

Rédigé par

Rodolphe

Former Member