A l’occasion de la sortie de son second album « Good Morning Midnight » prévu pour Avril 2013, Biga*Ranx arpente la France et enflamme tout sur son passage.

Le jeune MC Français, originaire de Tours, était pour notre plus grand plaisir de retour à Marseille 1 an après son passage très remarqué au Poste à Galène.

Nouvelle tournée, nouvel album, nouveau backing! Après l’avoir vu cet été au Reggae Sun Ska, on vous annonçait un show explosif et on n’a pas été déçu ! Retour sur une soirée comme on aimerait en passer plus souvent.

C’est avec un peu de retard, indépendant de notre volonté, que nos envoyés spéciaux arrivent au Poste à Galène.

Une première pour eux qui découvrent, avec engouement, une salle comble ! En effet, amateurs de reggae ou clubbers fan de Bass Music de la cité phocéenne répondirent présents.

Biga*Ranx est déjà sur scène et assure le spectacle. Nous sommes frappés par l’énergie débordante du groupe portée par le flow et la présence scénique de l’incroyable Biga*Ranx. Le public est chaud et reprend en cœur les lyrics du MC lorsque ce dernier lance « I’m Hungry ».

Les classiques s’enchainent avec notamment « Session on Top » et « Ordinary Day ». Le Backing band assure vraiment que ce soit la partie rythmique, les choristes ou le guitariste. Dans une très bonne ambiance, les gens dansent, sautent et s’éclatent littéralement!

Sur le très reggae « It’s a Shame », l’artiste n’hésite pas à descendre chanter au milieu des spectateurs. Le flow du Mc est toujours aussi impressionnant : sa s aucun temps mort ! Les sonorités varient de morceau en morceau pour un rendu des plus sympas !

C’est avec humour que le jeune prodige du reggae tisse un véritable lien avec ses fans : « l’hiver je me caille les couilles dans l’extrême nord, comme vous direz si bien » parlant ainsi de Tours (Indre-et-Loire).

Le groupe lance « Winter Flavors », une reprise qu’ils jouent apparemment souvent.

Le duo Basse/Batterie régale en utilisant à bon escient l’électronique, rappelant ainsi les belles heures du reggae early digital.

Les lumières s’éteignent et le groupe quitte la scène pour quelques instants. Vous l’aurez compris, le rappel sonne la fin proche des hostilités.

Comme à son habitude, Biga*Ranx remonte sur scène et remercie chaleureusement le public d’être venu si nombreux. « Les gens savent s’amuser ici ! », dit-il avant de lancer le terrible « Brigante Life » !

En sueur, Biga présente l’ensemble de ses musiciens et leur laisse toute liberté le temps de quelques mesures. On appréciera tout particulièrement le solo de guitare avec les dents. Vous ne nous croyez pas ? Photo à l’appui !

Après avoir passé un gros big up à son Backing band, il est temps de se dire au revoir. Les musiciens saluent le public sous l’ovation des massives présents.

Pour clôturer les 2 heures de ce show varié, alternant (nü)reggae, hip-hop, ragga voire dubstep par moment, le MC lâche un petit refrain de « Spliff It Up » a capella telle un hymne pour se dire au revoir.

Toujours plus proche de son public, n’hésitant pas à descendre chanter au milieu de la foule, Biga*Ranx nous a accordé une petite entrevue dans les loges du Poste à Galène après son show.

Rencontre

On peut vous dire que nous n’étions pas les seuls à avoir passer une bonne soirée. Effectivement, il était ravi du public Marseillais : « Marseille, c’est toujours aussi fou ! Complet ce soir, ça fait plaisir ! One lova la planète Mars’ ! ».

Le mois d’avril va être chargé pour lui avec la sortie de l’album « Good Morning Midnight » mais pas seulement. Le film de Nova sur son voyage en Jamaïque (2006) sortira également en Avril et durera 52 minutes. « Un film plein de souvenirs, de belles rencontres et d’images rares !» nous avouera-t-il.

Après Marseille, Biga s’offre un petit break et rentre en Touraine pour souffler un peu avant de reprendre la tournée et la promotion du second album. Sur lequel nous retrouverons des collaborations dont celle avec Tom Fire.

Les choses s’enchaînent pour le MC qui abordera même son envie de repartir en Jamaïque : « Pleins de choses m’attendent en Jamaïque, un voyage est très vite à prévoir ! »

Le concert au Poste à Galène fut l’occasion pour lui de vous faire découvrir quelques uns de ses nouveaux titres en exclusivité.

Autant à l’aise sur scène qu’en studio, la tournée permet à Biga*Ranx de montrer toute l’étendue de son potentiel à un public qui répondra toujours présent.

Merci à X-Ray Production, au Poste à Galène, à Biga*Ranx pour son accessibilité et merci à tous les Marseillais qui ont fait de cette soirée une belle fête !

Le « Good Morning Midnight » Tour continue !

ONE LOVE

Rédigé par

Sancho

Former Member